Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

15 octobre 2005

Pour les sportifs

Une fois que le mal est fait…(pour les raisonnables, on peut aussi se préparer à l’effort…)…

Dr Denis Pascal (Aromathérapie pratique)

Huile de massage thérapeutique contre crampes et tensions musculaires
Pour 100 ml d’huile neutre
HE camomille, HE eucalyptus, HE genièvre, HE gingembre, 5 gouttes de chaque.
Ou
HE lavande, HE marjolaine, HE poivre, HE romarin, 5 gouttes de chaque.

Huile de massage de récupération après l’effort
Pour 100 ml d’huile neutre
HE romarin, HE citron, HE sauge sclarée, HE orange, 5 gouttes de chaque.

Friction détente pour le dos
Pour 100 ml de support neutre ou d’huile de calendula
HE lavande, HE petitgrain, HE marjolaine, HE lemongrass, 5 gouttes de chaque.

Marie Delmas (Tisanes, remèdes et recettes d’autrefois)

Baume de feuilles de laurier
Cette pommade fortifie les tendons et les muscles. En frictions, on s’en sert pour dissiper les douleurs articulaires et les rhumatismales. Elle est aussi bienfaisante sur les enflures et les engelures.

Feuilles de laurier : 100 grammes
Saindoux dépuré ou beurre de cacao ou de karité : 400 grammes
Faire digérer au bain-marie pendant 6 heures. Passer pour éliminer le dépôt.

Dominique Baudoux (L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles)

Crampes et contractures musculaires
HE gaulthérie couchée 2 gouttes
HE estragon 2 gouttes
HE laurier noble 1 goutte
HV noisette 3 gouttes
4 à 6 gouttes du mélange en massage local à répéter selon les besoins.

Guy Roulier (Les huiles essentielles pour votre santé) consacre 3 pages aux « soins du sportif amateur et professionnel », un extrait…

Courbatures : massages avant et après l’effort pour éviter les courbatures avec le mélange suivant : 50% d’huile vierge de qualité + 50% d’une ou plusieurs des HE suivantes : copaïba, camomille, cannelle, genièvre, menthe poivrée, poivre, romarin, serpolet, thym à linalol.

Nelly Grosjean (Huiles essentielles, se soigner par l’aromathérapie) Pfff…ça fait écho au titre de Baudoux ça, je viens juste de le remarquer…

Traitement d’urgence
Appliquer la composition VIT (20 gouttes dans une huile de massage, sésame ou olive), masser plusieurs fois par jour les parties endolories ; à défaut utiliser un mélange des HE de romarin, marjolaine, lemongrass, sauge sclarée, lavande ou lavandin à parts égales ou l’une d’entres elles si vous n’en avez qu’une !

Composition VIT : 10 ml HE romarin, 3 ml HE muscade, 2 ml HE sarriette, 5 ml HE coriandre, 5 ml HE pin, 5 ml HE lavande ou lavandin.

Elle conseille par ailleurs repos au chaud, sauna, hammam ou bain chaud relaxant avec 10 gouttes d’HE lavande ou 5 gouttes ABO confort (formule à trouver dans son livre, je vais pas tout vous recopier non plus, faut qu’elle vende ses livres ctte dame...pour info, elle commercialise toutes ses compositions si vous êtes flemmard ou ne voulez pas acheter plein d’HE).

Carol et David Schiller (500 formulas for aromatherapy, mixing essential oils for every use) proposent pas moins de 4 formules (de massages) de « Muscle Relaxers » et 8 formules « For Muscle Soreness »…

Extraits…
« Muscle Relaxers »
Je choisis une formule utilisant des HE un peu différentes tant qu’à faire…

HE gingembre 15 gouttes, HE ylang ylang 9 gouttes, HE poivre noir 6 gouttes, HV sésame 30 ml (en plus, si les muscles vont mieux, faudra faire face aux ardeurs de son partenaire vu la réputation de ces HE)

« For Muscle Soreness »
HE pamplemousse 5 gouttes, HE rose 5 gouttes, HE tea tree 3 gouttes, HE menthe des champs 2 gouttes, huile végétale 15 ml

HE ylang ylang 5 gouttes, gingembre 5 gouttes, muscade 3 gouttes, romarin 2 gouttes, huile végétale 15 ml

Notes personnelles :

Précisions
     A mon avis :

     la camomille est romaine (Anthemis nobilis)
l’eucalyptus est citronné (Eucalyptus citriodora)
la lavande est vraie (Lavandula vera=officinalis)
le romarin est camphré (Rosmarinus officinalis CT camphoriferum)
le pin est sylvestre (Pinus sylvestris))

Je n’utiliserais pas :
la cannelle, la sarriette, le serpolet car ils sont très dermocaustiques (le citron peut l’être également à un degré moindre)
les zestes d’agrumes par beau temps pour le risque de photosensibilisation
la menthe poivrée qui n’est pas recommandée sur une zone étendue…

 

    Attention :
         le romarin camphré est contre-indiqué aux femmes enceintes (neurotoxique et abortif)
         la sauge sclarée est contre-indiquée en cas de mastose et cancer.

Et la prochaine fois, on se prend pas pour le champion du monde !

chanmpions
Image tirée du site Gamesinfo

N’oubliez pas d’utiliser aussi les fiches de synthèse que je poste sur ce blog comme manière de déterminer quels sont vos livres et auteurs préférés et d’aller ensuite ACHETER leurs livres…si vous voulez continuer à bénéficier de conseils de professionnels par le biais de livres accessibles à tous, n’oubliez pas que les auteurs vivent de la vente de leurs ouvrages !!!

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. LabelBlue (c'est Raffa's blog dans le texte initial hein) n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.

Précautions d'emploi des huiles essentielles : ICI et LA

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 00:47 - Fiches récapitulatives - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire