Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

02 mai 2006

Aromathérapie anti-dépression

Petit tour d’horizon des conseils aroma concernant la dépression ou la déprime…

Attention il est parfois difficile de définir ce qui est appelé dépression dans les divers ouvrages.

aromastress2 Aroma-stress, JP Willem, Albin Michel

Déprime
Vous êtes fatigué. Chaque jour, pour vous le ciel est gris. Vous avez l’impression de tourner au ralenti et rien ne parvient (ou presque) à vous faire retrouver le sourire. …

HE ylang ylang (cananga odorata) 2 gttes
HE petit grain bigarade (Citrus aurantium aurantium feuilles) 2 gttes
HE ravintsara (Cinamommum camphora Madagascar) 2 gttes

Appliquer sur le plexus solaire + face interne des poignets + le long de la colone vertébrale (en bas et en haut si on est seul), 2 ou 3 fois par jour pendant 3 semaines.

Préparation pour diffuseur

HE petit grain bigarade (Citrus aurantium aurantium feuilles) 5 ml
HE mandarine (Citrus reticulata zeste) 5 ml
HE Lavandin super (Lavandula hybrida) 5 ml

Diffuser 3 fois 15 mn par jours pendant 3 semaines

Autres conseils proposés en phytothérapie et en compléments nutritionnels.

Ce livre entièrement consacré au stress comporte des rubriques détaillées pour chaque « symptôme », par exemple : angoise, anxiété, oppression (sensation d’), sommeil…

festy1Les huiles essentielles, ça marche !, Daniele Festy, Leduc Editions

Déprime
J’ai l’impression que je n’ai envie de rien, je ne dois pas être très agréable pour mon entourage, je suis mou, je suis un peu déprimé.

HE Citrus aurantium fleurs (néroli) 20 mg
HE Ormenis mixta (orménie) 20 mg
HE Mentha piperata (menthe poivrée) 20 mg
HE Laurus nobilis (laurier noble) 20 mg
HE Ocimum basilicum (basilic) 10 mg
HE Rosmarinus verbenoniferum (romarin à verbénone) 5 mg

Pour une gélule n°60 ou plus.

Prendre une gélule 3 fois par jour pendant 10 jours, puis une gélule 2 fois par jour pendant 20 jours, stopper 10 jours, si nécessaire, reprendre la posologie 2 fois par jour pendant 20 jours, puis arrêter 10 jours avant de recommencer 20 jours encore.

A faire confectionner par son pharmacien donc…
Comme à chaque rubrique de ce livre, un petit tableau « A faire/A ne pas faire »…dans les « A faire », je note la supplémentation en acides gras oméga3.

Le chapitre « Système nerveux » comporte également les rubriques : épuisement (impression d’), insomnie, spasmophilie, stress, troubles de l’humeur, etc.

A noter également un encart « Boutez le cortisol hors de votre corps ! »…en contradiction avec certains autres auteurs qui cherchent à en stimuler la production (euphorisant et effets antiinflammatoires –cortisone naturelle-)…si on en a vraiment besoin, à mon sens mieux vaut stimuler la production du cortisol que d’utiliser des corticoïdes synthétiques…et j’avoue que l’HE d’épinette noire (Picea mariana) réputée pour stimuler la production de cortisol m’est personnellement un merveilleux remontant.

t_tauhe1Votre santé par les huiles essentielles, Dr Daniel Scimeca et Dr Mas Tétau, Editions Alpen

La déprime au rendez-vous

Je relève une utilisation de l’HE de cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) que personnellement j’éviterais sans le suivi d’un professionnel car cette HE est dermocaustique.

Sinon sont citées : HE palmarosa (Cymbopogon martinii var Motia), défatigante – lavande (Lavandula vera), antalgique, active sur les maux de tête, relaxante – oliban (Boswellia carterii), spécifiquement antidépressive.

Suggestion de diffusion : lavande + oliban + tea-tree + cannelle …la présence du tea tree est étonnante et il faut y aller à vraiment toute petite dose pour la cannelle.

Une proposition originale…l’aromasiniâtrie.
Masser localement la zone située au milieu de la face interne de l’avant-bras à 2 travers de doigts au dessus de la ligne du poignet avec HE oliban 10 gttes, mélangées à une cuillère à soupe d’huile d’avocat, à droite comme à gauche. Il s’agit là d’un es points les plus important de l’aromasiniâtrie, 6ème maître du cœur, grand point du « bonheur d’exister », stimulant le QI énergétique.

Ne pas confondre le QI quotient intellectuel le QI chinois qui signifie énergie (nous avons donc là un pléonasme)…

Autres rubriques du chapitre Agir sur le psychisme : Anxiété quand tu nous tiens – Le sommeil s’est évadé

picardaroma1Simple et tellement efficace, l’aromathérapie, Marie-Amélie Picard, Editions Trajectoire

Ce livre ne fait pas partie de la pile sur laquelle je m’appuie mais j’y trouve parfois des choses intéressantes…et il comporte un chapitre « Stress et aromathérapie » qui inclut des conseils de respiration et d’hygiène de vie ainsi que des listes d’HE utilisables selon divers problèmes.

Pour Dépression et léthargie on trouve : Bergamote (Citrus aurantium ssp bergamia zeste, très photosensibilisante), géranium (Pelargonium graveolens), lavande (Lavandula vera), mélisse ( Melissa officinalis), santal (Santalum album), orange (Citrus sinensis zeste, photosensibilisante), sauge (pour moi c’est Salvia sclarea – et non officinalis, de toutes façons, pas en vente libre en France, contre-indiquée en cas de mastoses et cancers).

Il y a également des indications pour l’insomnie, la fatigue nerveuse ou intellectuelle, le manque de confiance en soi, la perte du désir sexuel, l’indécision, la peur ou phobie, l’irritabilité, l’hypersensibilité, les chocs psychologiques, la déception sentimentale.

Ces HE sont à utiliser en massage, diluées dans un support approprié.

padriniaroma1Le grand livre des huiles essentielles, F.Padrini et MT Lucheroni, Editions De Vechi

Cet ouvrage me semble quelque peu ambitieux dans son titre, toutefois, je l’apprécie pour toute la partie massage, illustrée, malheureusement avec des photos disons…surannées, dans un ton sépia-rosâtre peu engageant.
Il comporte un chapitre aromassage et psychosomatique que je trouve fort intéressant.

En particulier 3 points de massage auriculaire :
Le « point zéro », point de rééquilibrage énergétique : il correspond à la projection du plexus solaire, il convient de le stimuler par un micromassage circulaire en utilisant les huiles essentielles appropriées (HE conseillées : cèdre, lavande, géranium, santal). Le micromassage doit être effectuée bilatéralement, de préférence simultanément sur les 2 oreilles.(localisé en 21 sur l’image)

Le point « Valium », point anti-anxiété : action apaisante (HE conseillées : camomille, fleur d’oranger, mélisse, ylang ylang), facile à localiser, il est situé devant le pavillon auriculaire, immédiatement derrière l’articulation entre le tempe et la mâchoire, au niveau de la bosse de cartilage, on le sent bouger lorsqu’on ouvre et ferme la bouche.

Le point anti-dépression : situé si on se base sur l’image à l’intersection d’une ligne qu’on tracerait horizontalement passant par le point 30 et une ligne passant verticalement par le point 16, à stimuler en cas de mélancolie, tristesse, faiblesse émotionnelle (HE conseillées : jasmin, mélisse, menthe, romarin.

carte_oreille
Source de l'image

Personnellement j’utilise une dilution à 20% dans de l’huile de jojoba, une toute petite quantité suffit, il ne faut surtout pas introduire d’HE dans l’oreille.

Ce chapitre comporte également une liste de près de 30 mélanges psychosomatiques pour le massage, 2 exemples :

Mélange pour combattre la dépression lorsque prédomine la mélancolie et la tristesse :
HE basilic exotique 1 gtte
HE mélisse 2 gttes
HE rose 1 gtte
HE verveine 1 gtte (attention s’il s’agit de Lippia citriodora, elle est photosensibilisante)

Mélange pour combattre la dépression lorsque prédomine l’apathie
HE basilic 2 gttes
HE bergamote 2 gttes (trés photosensibilisante)
HE santal 1 gtte

Ces mélanges sont à diluer dans une cuillerée d’huile de base.
Les noms latins ne sont pas indiqués.

verbois1Associer plantes et huiles essentielles selon la tradition indienne, Sylvie Verbois, Editions Trajectoire

Ce livre décrit 33 HE et plantes associées et explique comment utiliser conjointement plantes et HE. On trouve, en fin d’ouvrage un index thérapeutique des huiles essentielles agissant sur les troubles nerveux et psychiques, comportant de nombreuses entrées…il convient alors de se reporter aux chapitres décrivant les HE, les plantes et leurs usages.

Exemples :

HE anti-dépressives
Basilic exotique, cannelle de Ceylan, céleri, coriandre, giroflier, laurier noble, marjolaine des jardins, mélisse, menthe poivrée.

Au chapitre marjolaine des jardins (Origanum majorana) : en mélange par voie interne (vérifier par prudence avec un professionnel) avec l’HE de basilic exotique (Ocimum basilicum var. basilicum), 1 à 2 gttes en 2 ou 3 prises par jour, stimule le système nerveux – en diffusion ¼ d’heure avant le coucher contre l’anxiété et l’insomnie.

bosson2L’aromathérapie énergétique, guérir avec l’âme des plantes, Lydia Bosson et Gunolée Dietz, Editions Amyris

Pas de rubrique détaillant les HE à utiliser contre la dépression mais une lecture détaillée du livre permet de trouver les HE correspondant à son « cas » et de les utiliser avec efficacité.

Personnellement, j’ai utilisé avec succès :

Litsée citronnée:
Equilibrant neuro-végétatif, sédatif, antidépressif, anxyolytique, combat la dispersion, les peurs, les phobies, la nervosité, l'insomnie, les problèmes de digestion psychosomatiques
Chasse les pensées négatives, rend optimiste
Crée l'harmonie autour de soi

Elle conseille cette HE en diffusion..

Les épinettes : noire (Picea mariana), blanche (Picea alba) et bleue (Picea pungens).
Régénérateur général en cas de fatigue, dépression, burn-out, apathie
Transmet force, persévérance et confiance en soi
Combat les peurs

J’utilise l’épinette noire, j’ai la bleue mais j’accroche nettement moins au niveau olfactif.

La menthe bergamote ou menthe citronnée (mentha citrata) :
C'est un super dopant... (tonifie, revitalise en cas d'épuisement mental, dépression, asthénie nerveuse, etc.)
J'ai testé le truc de Lydia Bosson quand on se sent submergé par le travail d'appliquer quelques gouttes sur les paumes des mains. de claquer très fort des mains à plusieurs reprises devant le visage (stimulation du sens olfactif et des zones réflexes des mains)...très efficace...

Sinon sur des conseils –avisés- mais sans pouvoir trouver l’origine de truc : sniffer directement le flacon d’HE de marjolaine des jardins (Origanum majorana) quand on sent un épisode dépressif se poindre, une baisse de moral…

J’utilise aussi dans un but calmant un mélange Petitgrain bigarade/néroli/mandarine zeste, dilué dans de l’huile de jojoba, dans un flacon roll on pour plus de pratique, un peu sur la face interne des poignets, on frotte, on respire et on redevient zen.

Voilà un petit tour d'horizon qui j’espère vous sera utile.

N’oubliez pas toutefois que la dépression est une vraie maladie et que l’utilisation des HE ne dispense pas de la consultation de son médecin, voir d’un spécialiste psy.

N’oubliez pas également de consulter les précautions d’emploi des huiles essentielles ICI et LA.

Denière chose...si un de ces livres vous inspire...filez l'acheter...n'oubliez pas que les auteurs vivent des revenus que leur procurent leurs oeuvres...

sunsunsunsunsunsunsunsunsun

 


Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 00:22 - Fiches récapitulatives - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Merci

    Merci pour cette synthèse, le domaine est si vaste et souvent contradictoire que c'est une aide appréciable

    Posté par Eoliah, 01 juillet 2011 à 14:43
  • Un complement d'info

    Ces remedes d'aromatherapie peuvent etre utilisés en complement de la phytothérapie par exemple. le millepertuis est utilisé depuis fort longtemps dans ce genre de trouble

    Posté par cosmetiquesbio, 09 septembre 2011 à 17:07

Poster un commentaire