Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

14 juillet 2008

Huile de jojoba

jojoba1Le jojoba est obtenu à partir des graines d’un arbuste à feuillage persistant d’environ 4,50 m , le Simmondsia chinensis, originaire du désert mexicain, de l’Arizona et du Sud de la Californie.

Ses noix contiennent une huile limpide, peu odorante et au toucher moins gras que les huiles végétales classiques. Il y a environ 1700 graines dans une livre anglosaxonne, 17 livres (6,3 kg) de graines sont nécessaires pour obtenir un gallon d’huile.

Les indo-américains utilisent le jojoba depuis très longtemps, on relève son usage au 17e siècle dans une mission californienne pour diverses utilisations.

La composition chimique du jojoba est différente de celle des autres huiles végétales. Il s’agit en réalité d’une cire liquide poly-insaturée, similaire au spermaceti issu de la baleine et non d’un assemblage de triglycérides issus d’acides gras et de glycérols.

jojoba_buisson Jojoba_huile jojoba_noix

Constantes physiques
Point de solidification 6.7° - 7° C
Point de fusion 11.2° - 11.8° C
Point d'ébullition 338 °C
Viscosité à 99 ° 48 cps
Densité à 25 °C 0.855 - 0.865
Indice de réfraction à 25 °C 1.463 - 1.466

Constantes chimiques
Indice d'acide 1.1 - 2.5
Indice de saponification 90 - 98
Indice d'iode 81.9 - 88.4
Indice de peroxyde <10
Insaponifiable 37.6 - 51.1 %

Composition chimique globale
Stérols 0.44 %
Alcools gras libres 1.11 %
Acides gras libres 1.0 %
Trioléïne 0.1 %
Esters cireux 97.05%
Autres corps 0.3 %

Composition en acides gras des esters cireux
Nombre d'atomes de Carbone %
C16:0 1.2%
C18:1 10.1
C20:0 71.3
C22:1 13.6
C24:1 1.3

Cette composition particulière donne au jojoba des propriétés différentes :

- Il est résistant à l’oxydation et à la rancidité suite à la configuration particulière des doubles liaisons des molécules qui la composent et à sa teneur en tocophérols.

    - Il ne se décompose pas à la chaleur ni soumis à de hautes pressions. Chauffé à 188°C pendant 96 heures, on ne  constate pas de modifications significatives de sa structure.

Cette grande stabilité le rend particulièrement intéressant pour la cosmétique.

En effet, jusqu’au 20e siècle, les cosmétiques comportant exclusivement des graisses naturelles, animales ou végétales, rancissaient facilement et on compensait l’odeur de rance par un surcroît de substances parfumantes.

L’usage des dérivés d’hydrocarbures en cosmétique (paraffine, vaseline, huiles minérales) a pallié à cet inconvénients, mais on se préoccupait alors peu des autres conséquences liées à ses produits (non biodégradabilité, absence d’actions propres). Le jojoba s’inscrit parfaitement comme ingrédient capable de statisfaire le souhait des consommateurs de revenir à des cosmétiques plus naturels mais sécuritaires.

Les substances issues de la dégration des graisses par oxydation entraîne la formation d'hydroperoxydes et de leurs produits de décomposition dont l'odeur est extrêmement désagréable. Les radicaux libres limitent la durée de conservation des produits et ils sont responsables du vieillissement précoce de la peau et de modifications cancéreuses, ils peuvent attaquer les phospholipides vulnérables des membranes cellulaires, accédant ainsi à l'ADN et augmentant le risque de mutations cancéreuses.

Il existe 4 qualités de jojoba :

1) Jojoba pur, naturel, de couleur dorée (jojoba de qualité pure, naturelle et de couleur dorée sans traitement après la filtration et la pasteurisation)

2) Jojoba rafiné et blanchi (les particules de couleur sont éliminées par blanchiment et filtration)

3) Jojoba décoloré et désodorisé (le jojoba est désodorisé par un processus à vide, à une température et une durée de "rétention" qui ne modifient pas les esters de cire liquides)

4) Jojoba distillé moléculairement

Cette dernière qualité ne présente plus de grand intérêt depuis qu’on sait produire à moindre coût le jojoba décoloré et blanchi qui présente les mêmes caractéristiques.

Le jojoba, outre sa résistance à l’oxydation sa grande stabilité, a l’avantage de ne pas provoquer d’irritation ou de sensibilisation, de ne pas être comédogène, de ne pas être mutagène ni de présenter de risque de photo-allergie. Etant hypocalorique, il ne favorise pas la croissance des micro-organismes les plus courants. Ses caractéristiques permettent par son introduction dans les produits d’augmenter leur sécurité et leur stabilité.

Le jojoba est miscible avec le sébum, avec le quel il forme une couche mince non grasse permettant le contrôle de la respiration et de l'hydratation transépidermiques.

Contrairement aux matériaux occlusifs gras tels que la vaseline, les huiles minérales et certains produits de la lanoline, le jojoba offre une émollience sèche, ni collante ni grasse. Le jojoba réduit significativement la perte d’eau de l’épiderme sans en bloquer complètement la respiration.

Il augmente la souplesse et l’élasticité de la peau. De plus le jojoba pénètre rapidement dans la peau.

CosmetiquesLes usages du jojoba en cosmétique sont multiples :

 

  • Soin des cheveux: Shampooings - Après-shampooings - Huiles pour cheveux - Traitement du cuir chevelu - Lotions pour permanentes - Pommades pour cheveux
  • Crèmes pour cheveux - Tonifiants pour cheveux - Laque pour cheveux
  • Produits pour la peau: Hydratant facial – Démaquillant - Démaquillant pour les yeux - Traitement pour les yeux - Hydratant corporel - Crème pour les mains - Lotions de rasage et après-rasage - Crème et huiles
  • Gommage et masques: Soin des pieds - Huiles de massage
  • Soins des bébés: Lotions, crèmes et huile
  • Produits solaires: Crèmes et lotions après-soleil - Produits de protection solaire - Produits auto-bronzants - Prolongement du bronzage - Baume de protection des lèvres
  • Soins des ongles et cuticules: Huile pour cuticules - Emollient pour cuticules - Durcisseur d'ongles
  • Produits de maquillage: Base crème - Base liquide - Rouge à lèvres - Fond de teint - Anti-cernes - Ombre à paupières / Blush - Eyeliner
  • Huile pour le bain: Dispersées - Flottantes
  • Savons: Savon liquide – Savonnettes

Images : Cosmétiques, buisson, noix, huile

Sources : Purcell Jojoba - Encyclopedia of Alternative Medicine by Judith Sims, Gale Encyclopedia of Alternative Medicine. Gale Group, 2001 - Teco international, Jojoba.com

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 17:15 - Ingrédients : huiles et beurres végétaux, autres "gras" - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Moi qui voulait faire un billet sur l'huile de jojoba, plus besoin grâce à toi!!!
    Merci pour ses informations précieuses

    Posté par bblinou83, 15 juillet 2008 à 12:26
  • Le champ des sujets à traiter est vaste...
    Si tu vois quelque chose à ajouter...

    Posté par Bluetansy, 15 juillet 2008 à 12:33

Poster un commentaire