Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

04 octobre 2008

Xyliance

xylianceXyliance  = Cire n°2 d'Aroma-zone – Vendue également sur le site suisse Allerlei Praktisches

Fabricant : Soliance

«Agréé ECOCERT, XYLIANCE est une base émulsionnante d’origine végétale, dont la molécule active est composée de sucres extraits de paille de blé, sur lesquels sont greffés des alcools gras naturels.» Source

"Base émulsionnante d’origine végétale issue du son de blé et de l’huile de Palme." Source

J'ai repris cette description qui peut sembler importante pour celles qui boycottent l'huile de palme et ses dérivés.

Xyliance est une cire auto-émulsifiante sans PEG (dérivés éthoxylés), biodégradable, d'origine naturelle, qui offre une excellente stabilité et un toucher agréable sur la peau.

Elle est vendue sous forme de micro-perles faciles à utiliser et formera des émulsions huile dans l'eau exceptionnellement douces, d'un blanc brillant.

Elle peut être utilisée comme un émulsifiant complet pour d'élégants laits pour le corps, des crèmes conditionnantes et des lotions soyeuses.

Elle peut également être utilisée dans des produits anhydres (sans eau) tels que des onguents,  ou comme co-émulsifiant dans des crèmes ou lotions. (traduction libre de description en anglais)

INCI : Cetearyl Wheat Straw Glycosides (and) Cetearyl Alcohol

Pourcentage d'utilisation : 2% - 6%

HLB : 10.5

Cette cire est intéressante car elle supporte une grande variation de Ph (PH 2 à 12), la présence d'électrolytes (DHA par exemple) et on peut atteindre une phase huileuse importante ( jusqu'à 60% - NB : Ayez à l'esprit pour visualiser  ce type d'émulsion huile dans eau avec plus d'huile que d'eau, l'image de la piscine de balles, beaucoup de balles, les micelles d'huile, dans moins d'eau, l'air autour des balles).

Et pourtant...

Expériences personnelles :

    • Première réalisation : La Crème après soleil coco-vanille : Aucun problème de confection au fouet à main, effectivement consistance brillante, pas blanche mais couleur vanille...Forcément...Très stable, aucun déphasage. Une consistance de crème Mont-Blanc.
    • Deuxième essai, en tandem...A priori aucun ingrédient extraordinaire, Ecogard (=geogard 221) comme conservateur. Confection sans problème apparent, toujours au fouet à main. Tout allait bien jusqu'au moment de la mise en pot (température 30°C) et là patatras...De l'hydrolat qui remonte...Retouillage...Rien n'y a fait, cela s'est terminé par une stabilisation au polysorbate 20.

Différences entre les deux essais : Utilisation de l'huile de coco dans la crème coco-vanille et refroidissement tout en fouettant au bain-marie froid. Est ce ce qui a stabilisé l'émulsion ?

Autres expériences : Autour de moi les résultats sont variés... Nécessité du mixer plongeant pour réussir l'émulsion pour certaines, voir obligation de réchauffer et de re-fouetter, textures obtenues variées, y compris une très belle mousse dont j'ai un échantillon !

Et chez vous ?

Portrait en allemand sur Olionatura

Exemples de formulation : ICI et LA.

Source image : Olionatura

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 20:25 - Ingrédients : Emulsifiants et tensioactifs - Commentaires [27] - Permalien [#]

Commentaires

    Pour moi les quelques expériences tentées avec cette cire ont été des échecs...déphasage, floculations et j'en passe...donc pour le moment j'ai renoncé à l'utiliser....

    Posté par evelyne, 04 octobre 2008 à 21:23
  • Bonjour Blue!

    J'admire tes posts, tous plus intéressants et documentés les uns que les autres...

    Pour ma part, je n'ai pas constaté de déphasage, ni de problèmes particuliers avec cette cire émulsifiante...

    Mais c'est vrai que je ne l'ai utilisée que 2 fois, soit avec un mixeur plongeant, soit avec un mini hachoir.

    Posté par Meylusine, 04 octobre 2008 à 22:22
  • Bon, j'avais prévu faire une crème corps et une crème visage demain avec VE/MF mais je vais les faire avec la cire n°2 du coup et je te tiens au courant. Je ne l'ai pas utilisée de tout l'été pour avoir des textures plus fraiches avec ester de sucre ou VE/MF mais je n'ai pas de souvenirs de déphasages ou de remontées de liquides auparavant(remarque, je mets toujours un peu de gomme xanthane ou guar... ceci expliquerait-il cela ? fouet à capuccino utilisé à l'époque) Bref, je reviens rendre compte demain soir...

    Posté par FD, 04 octobre 2008 à 22:32
  • Et bien les premiers commentaires reflètent bien la variabilité des expériences qui m'ont été rapportées.

    Evelyne, tu nous racontes tes essais (instrument, conservateur, huiles utilisés)?

    Merci de ta visite Melusyne. Donc chez toi, mélange avec des "instruments" qui cisaillent...

    FD, merci de te sacrifier pour la science ! lol
    C'est vrai que les gommes sont des stabilisants de premier ordre, en effet leur usage crée un maillage qui, en emprisonnant les micelles, les empêchent de se rassembler et de provoquer les phénomènes qui entraînent à terme le déphasage.

    Posté par bluetansy, 04 octobre 2008 à 22:45
  • Bonjour, moi non plus pas d'expériences désagréables à déplorer avec la N°2, mais j'utilise un batteur électrique et je la fouette 3 min dans un bain marie froid pour stabiliser l'émulsion.
    Les huiles utilisées ont toujours été différentes donc je ne pense pas que ça joue, et moi j'utilise EPP et benzoate de sodium comme conservateur.

    Posté par Michoko, 05 octobre 2008 à 10:31
  • Je pense que le bain-marie froid a son importance...

    Posté par bluetansy, 05 octobre 2008 à 11:46
  • je possède cette cire,avec toutes les précisions que tu as écris je vais essayer de m'en servir pour ma prochaine tambouille

    Posté par wistiti, 05 octobre 2008 à 12:15
  • J'ai effectivement oublié de préciser que je termine toujours mes émulsions dans un bain-marie froid dans mon évier pour accélérer le refroidissement et ajouter les actifs...

    Posté par Meylusine, 05 octobre 2008 à 15:25
  • Je n'ai jamais eu de problème avec cette cire émulsifiante quel que soit le produit que j'ai fait : lait ou crème et même après shampooing !
    Les HV varient, les beurres aussi, fouet à main ou mousseur ou mixer, ajout ou pas de gomme adragante, moi aussi je fouette dans un bain marie froid... Serai-je chanceuse ? ! Je cherche.... ...je rajoute toujours de l'alcool cétylique quand je l'emploie : se pourrait-il que ce soit ça qui fasse la différence ?

    Posté par Martine, 05 octobre 2008 à 19:50
  • Euh,non ! Je vois dans ta recette de crème coco vanille que tu en mets aussi !

    Posté par Martine, 05 octobre 2008 à 19:53
  • Ah mais ma recette de crème coco vanille est nickel...lol

    Ce serait bizarre qu'il faille un co-émulsifiant alors que justement, dans les avantages exposés par le fabricant, il y a le fait qu'elle constitue un émulsifiant complet avec lequel un coémulsifiant n'est pas nécessaire.

    Tu refroidis en bain marie froid Martine ?

    Posté par bluetansy, 05 octobre 2008 à 21:00
  • J'ai utilisé près de 7 fois cette cire.
    Pour ma part, elle nécessite une agitation importante pour bien se tenir. J'ai du recourir 5 fois au mixeur à pied sur les 7 fois testé.
    Et malgré tout, j'ai pu constater un légé suintement d'hydrolat le 4ème jour.

    Je precise que je n'ai par fait de bain marie froid ni d'ajout de gomme. Le secret doit surement venir de là.

    Cette cire donne des émulsions agreables en crème mains et corps.

    A tester

    Posté par Vanda, 06 octobre 2008 à 08:58
  • Merci Vanda !!!

    J'attends encore un peu et je ferais une synthèse de vos expériences sous forme de "coin des testeuses" dans le corps de l'article !

    Posté par bluetansy, 06 octobre 2008 à 11:39
  • Oui, Blue, en bain marie froid.

    Posté par Martine, 06 octobre 2008 à 12:06
  • Bon alors, résultats : crème corps (plus qu'un lait, à terme...) 34% de phase huileuse, 4% de cire émulsifiante n°2 (dosage préconisé 3 à 8%) Pas de gomme utilisée mais 10% de beurre de karité. Zut, j'y ai pensé trop tard, ça a du fausser les résultats, texture crème fraiche bien épaisse, se tient très bien, pas la miette d'une ombre d'un déphasage quelconque 24h après...idem pour la crème de jour dans laquelle j'ai mis 5% de beurre d'avocat.
    Touillage jusqu'à refroidissement tranquillou hors bain marie sur la table de la cuisine en prenant mon café (pas très orthodoxe comme méthode...)Fouet à main.
    Je profite cet aprèm d'être coincée à la maison avec un lumbago (fait pas bon vieillir, hein..!) pour poursuivre...objectif crème de nuit sans beurre ni huiles figées (je me comprends !)
    Je reviens ce soir...

    Posté par FD, 06 octobre 2008 à 15:15
  • Merci FD ! Meilleure santé à toi !

    Posté par bluetansy, 06 octobre 2008 à 19:23
  • et je viens rajouter mon grain de sel. j'ai fait une crème velours pour le corps(celle d'AZ) et bien au bout de 15 jours j'ai eu un trou dans la crème et quand j'ai appuyé dessus une grand partie de ma phase acqueuse a remonté à la surface. j'ai retouillé avec une petite spatule et une semaine plus tard tout s'était déphasé. j'attends de finir le pot refaire la recette en pour diminuant la cire et en ajoutant de l'alcool cétylique. j'ai fait le calcul avec le HLB et j'attends de voir ce que ça va donner. à suivre donc.

    Posté par eau de rose, 06 octobre 2008 à 20:26
  • Blue
    Normalement la crème qui sent le vetyver, est faite avec la nn°2 DE AZ selon la recette de Michèle
    "le lait des enfants" + cetyls ester et beurre de jojo pour ma part...chez moi elle tient bien mais a une texture mousse au regard, et en mains un lait
    Sinon je l'utilise en conjonction avec un beurre mais à petites doses ou lecithine
    je l'ai rarement utilisé seule si mes souvenirs sont bons

    Posté par mlk, 07 octobre 2008 à 15:45
  • Merci Mlk d'apporter ton expérience, c'est de ta crème que je parlais pour la texture mousse...

    Posté par bluetansy, 07 octobre 2008 à 18:47
  • Bon alors, ma p'tite expérience.. Avant de rencontrer la cire n°2, j'ai testé différents émulsifiants (cire n°1, VE/MF, lécithine et ester de sucre). Et franchement, pour les crèmes, je trouve que la 2 est extra : comme Martine : jamais eu de problème de déphasage (en ayant utilisé différents hydrolats, beurres et huiles), une texture agréable à chaque fois (en règle générale, je fais des proportions 70% phase aqueuse/30% phase huileuse).
    Je ne fais pas de bain-marie pour refroidir mais, par contre, je touille toujours - au fouet manuel - jusqu'à quasi refroidissement complet (est-ce que ça joue ??)

    Je précise aussi que très souvent, j'utilise ta méthode du coeur d'émulsion Blue (j'ignore aussi si ça peut jouer)...

    Posté par Aile, 11 octobre 2008 à 15:18
  • Coucou Blue !
    Pour moi la n°2 (comme la n°1 d'ailleurs) donne assez facilement des émulsions...
    Quand j'ai débuté, j'y allais à la barbare : je versais ma phase aqueuse chaude dans le flacon, puis la phase huileuse chaude (pas d'huile de troisième phase : je débutais!) je refermais et je secouais...
    Je laissais refroidir, puis ajoutais EPP et HE et je resecouais... Et ça marchait nickel! (sisi!)
    Depuis je me suis assagie, je fais mes émulsions au mini-fouet dans des petits béchers, sans bain-marie la plupart du temps (sauf si je suis pressée).
    La seule fois où mon émulsion n'a pas pris, c'est parce que j'avais eu un coup de fil juste après avoir sorti ma phase aqueuse du feu... résultat au moment de l'émulsion, la phase aqueuse n'était plus que vaguement tiède... Et là j'ai mis au micro-ondes 3 minutes (pour la seule fois de ma vie) j'ai retouillé et c'était bon.

    Posté par profiteresse, 14 octobre 2008 à 09:45
  • Tu faisais une sorte de méthode "one pot"...ce n'est pas si choquant que ça si tes phases étaient à bonne température...
    Globalement, le problème n'est pas tant d'obtenir une émulsion que d'obtenir une émulsion de qualité...Là, le mode opératoire influe fortement.

    Pour la n°2, je vais refaire des essais chez moi...J'avoue que je ne comprenais pas les soucis des unes et des autres car mon premier essai avait été vraiment sans souci. Et quand j'ai testé avec mon binôme chez elle, j'ai été sidérée du déphasage à grande vitesse quand j'ai versé dans le pot !

    Je ne comprends pas ce qui s'est passé, ni pourquoi d'autres ont ces difficultés avec la xyliance... Et tu peux noter que les expériences sont totalement opposées entre celles qui n'arrivent à rien avec et celles pour qui ça marche à tous les coups. Il y a un grand mystère !!!

    Posté par bluetansy, 14 octobre 2008 à 11:23
  • Aile, merci de ton expérience... Le mystère perdure... Quel est le secret avec cet émulsifiant ?

    Posté par bluetansy, 14 octobre 2008 à 11:24
  • Voila je viens de lire toutes les réponses et peut-etre je me laisserai tenté par un autre essai; j'avais utilisé la numéro 2 lors de la fabrication d'une crème pour mon petit fils , la recette était de Hind.....il y a tréééés longtemps et aussi pour la créme victoire il me semble, c'était encore le temps ou je ne notais rien, maintenant je suis un peu plus pro!!!!!

    Posté par evelyne, 15 octobre 2008 à 19:08
  • Deux tests

    Hello ! C'est la seule cire émulsifiante que je possède pour l'instant. J'ai fait deux crèmes avec, et aucun problèmes à l'émulsion. La première : 50% phase acqueuse / 50% phase huileuse (dont 4% xyliance, 3% cire d'abeille et 10% karité).

    La seconde (faite ce soir, on verra à l'usage) : 68% phase acqueuse / 32% phase huileuse (dont 5% xyliance et 3% karité). Emulsion super facile.

    Je me demande si le secret n'est pas de fouetter jusqu'à complet refroidissement, et aussi l'utilisation d'un beurre ? Je n'ai pas essayé sans (pas prévu ce soir mais en lisant vos commentaires j'ai eu peur et ai rajouté un peu de karité dans ma recette !!!)

    Posté par amzel, 31 janvier 2009 à 01:01
  • L'article date un peu mais je pense avoir trouvé un autre élément qui joue sur la réussite (ou non) avec la xyliance: la présence de gel d'aloe vera!
    J'avais utilisé cet émulsifiant une fois pour une crème main avec forte proportion de beurre de karité et d'aloé vera. Pas de refroidissement en bain marie froid, et pourtant crème nickel, aucun changement de texture pendant plusieurs mois.
    Depuis je l'utilise assez régulièrement pour ma crème visage (toujours plus ou moins la même car ma peau ne supporte malheureusement pas grand chose à cet endroit là), et là je fais un bain marie froid pour pouvoir introduire plus rapidement les actifs.
    Bref, l'autre jour j'ai testé la même recette que d'habitude, sauf que j'ai mis 1% d'aloé concentré (40x, de chez Bilby) au lieu de mes 4 à 5% de gel d'aloé vera habituels. Tout allait bien jusqu'à ce que j'ajoute l'EPP: ma crème s'est carrément liquéfiée!! Même au bain marie froid, elle est restée très très fluide. Je l'ai quand même mise en pot. Une semaine plus tard... La crème a un peu réépaissi, n'a pas déphasé, mais elle n'est pas bien homogène.
    Voilà pour ma petite contribution!!

    Posté par Lutin, 08 juin 2010 à 18:35
  • Merci !
    Je reste malgré tout surprise qu'un émulsifiant justement présenté comme tout terrain soit aussi versatile...

    Posté par bluetansy, 12 juin 2010 à 17:28

Poster un commentaire