Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

02 novembre 2008

Les anti-oxydants

Petit panorama des anti-oxydants à notre disposition...
Pour des informations sur l'oxydation et ses conséquences, voir ICI.

puce_bleuevitamineELa vitamine E : il s'agit de tocophérols, naturels ou synthétiques, mais attention, il n'existe pas UN tocophérol mais plusieurs...Alpha, béta, delta, gamma...Je crois que c'est tout.
Bien que l'alpha tocophérol ai joui d'une grande popularité, dans la lutte contre l'oxydation, ce sont les formes gamma et delta qui sont à privilégier dans nos pots et flacons, alors que pour l'apport vitaminique, c'est la forme alpha qui est préférable. De plus, les capsules vendues pour l'apport vitaminique ont des dosages très variables. De ce fait, il vaut mieux se procurer de la vitamine E spécifique pour usage cosmétique et l'utiliser selon le pourcentage indiqué par le fournisseur car sa concentration peut varier (en général  0.2%, soit environ 5 gouttes pour 100 ml).

Idéalement vérifiez auprès de votre fournisseur que ce n'est pas uniquement des tocophérols alpha.
Par exemple ICI, on a un mélange de tous, ICI, c'est de l'alpha, bon pour la peau, pas pour les produits, ICI (en bas), il est bien précisé que le produit a un taux bas en alpha.

La vitamine E est un antio-xydant primaire, elle s'oxyde à la place des acides gras, sans produire de composés toxiques.

romarinpuce_bleueL'extrait CO2 de romarin, ou oléorésine de romarin : plus ou moins vert, plus ou moins odorant, plus ou moins fluide (enfin surtout épais d'ailleurs). Efficace mais à assortir avec l'aspect olfactif de votre préparation. Convient bien lorsqu'on a des ingrédients parfumés de ce que j'appelle le type « provençal ». Cet extrait agit grâce à sa richesse en molécules phénolique qui provoque une rupture de la chaîne de propagation de l'oxydation. C'est un anti-oxydant secondaire.

Pour les produits communément disponibles, il est employé à 0.02%-0.1% dans les gras saturés et à 0.2-0.4% dans les gras poly insaturés, il peut être utilisé dans les produits à base d’eau et huile.


Vu les pourcentages utilisés, vous noterez l'importance d'une balance de précision !


puce_bleueD'autres substances naturelles sont susceptibles d'agir selon le même mode que l'extrait de romarin : extrait de thé vert, extrait de raisin, extrait de feuille d'olivier, diverses huiles essentielles (thym, carvi, cumin, clou de girofle, romarin, sauge). Mais leur usage est moins cadré. On trouve des mélanges d'extrait de plantes sur certains sites comme le TSD Antioxidant Compound, ICI, ou ICI.La distinction n'est pas faite entre activité anti-oxydante pour la peau, ou pour la conservation des produits.

puce_bleueLe palmitate d'ascorbyle : A ma connaissance, on ne le trouve pas isolé en vente au particulier, chez les habituels fournisseurs d'ingrédients cosmétiques en tous cas, mais par contre il fait partie des ingrédients de l'Antiranz, un complexe anti-oxydant vendu par exemple par Skincare Online (Allemagne, possibilité de frais de port réduit pour envoi de moins de 300g) ou de l'Oxynex K de « The personal Formulator ».

Ascorbyl_palmitate

C'est l'acide ascorbique, dont l'activité antioxydante s'exerce à la fois comme capteur d'oxygène (anti-oxydant primaire) : pas d'oxygène, pas d'oxydation), et comme antioxydant de rupture de chaîne (antioxydant secondaire : la propagation de la réaction est stoppée) qui est la partie active de l'histoire...Mais il n'est soluble que dans l'eau ! D'où son utilisation sous cette forme combinée à l'acide palmitique par estérification.

Une bonne raison de ne pas utiliser le palmitate d'ascorbyle pur mais dans un complexe acheté « tout prêt » : son dosage est de 0,01 à 0,05 %...Vous imaginez ce que cela donnerait à l'échelle de nos préparations !

puce_bleueLecithineLa lécithine...et une autre bonne raison de ne pas utiliser le palmitate d'ascorbyle seul :

Le palmitate d'ascorbyle et les tocophérols ont une meilleure activité anti-oxydante lorsqu'ils sont utilisés en synergie. Selon les sources, il est dit que la lécithine  n'a pas d'activité anti-oxydante propre...Ou le contraire !

Dans tous les cas, la lécithine (composée de phospholipides, issue principalement du soja mais aussi du tournesol ou d'origine animale -oeufs-) améliore considérablement le pouvoir anti-oxydant d'un mélange tocophérols/palmitate d'ascorbyle. L'antiranz déjà cité en contient.

Un autre mélange synergique (ça se dit ça ?) en contenant est l'AOX-Cos, cher à Venezia, que l'on peut se procurer de manière ponctuelle (et coûteuse, droit de dépotage et manipulations exceptionnelles obligent) auprès de Copaiba qui rend service ainsi , selon son expression, aux « touilleuses maison »...

puce_bleueAutres pistes :

  • Le coenzymeQ ou ubiquinone : Voir ICI : « Nous avons trouvé de manière tout à fait inattendue que l'ubiquinone sous sa forme quinone, exerçait une activité antioxydante notable dans les produits alimentaires, cosmétiques ou pharmaceutiques contenant des lipides, en particulier des huiles riches en acides gras polyinsaturés. »
  • L'extrait de pépins de pamplemousse (EPP) : Il a, en plus des pouvoirs antibactériens et antifongiques (qui d'ailleurs lui sont discutés, nous en reparlerons), une activité anti-oxydante : Antioxidant activity of grapefruit seed extract on vegetable oils

Voilà je crois que j'ai fait le tour... Si vous connaissez d'autres pistes. Merci de mes les signaler en commentaire !

Pour terminer, des petites astuces : Pensez à ajouter dès l'achat de la vitamine E ou un complexe anti-oxydant dans vos huiles fragiles. Et, lorsque vous confectionnez un produit, ajoutez votre vitamine E, pour la proportion concernée, aux huiles qui chauffent, avant de les chauffer et non en 3ème phase.

Sources :

Source des images : vitamine E, romarin, lécithine,*

Rappel articles du blog sur le thème de la conservation :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 11:47 - Ingrédients : divers - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • Merci Blue !
    Tu dors la nuit ?
    Bises

    Posté par Irène, 02 novembre 2008 à 12:37
  • Trilogie

    Une trilogie importante et indispensable à toutes les tambouilleuses, qu'elles soient debutantes ou confirmées!
    Tous les forums de tambouilleuses devraient avoir un lien direct sur ces articles!
    Bravo ma Blue et encore merci pour tes articles si complets
    bisous
    Hind

    Posté par Hind, 02 novembre 2008 à 12:46
  • Merci à toutes les deux !
    Irène, si je dors, mais un peu en décalé, c'est pénible...Cet article a été écrit hier de toutes façons... lol

    Merci de m'encourager Hind, car le troisième volet lui reste à rédiger...

    Posté par bluetansy, 02 novembre 2008 à 12:54
  • on apprends toujours de merveilleuses choses ici, merci ...

    Posté par parfum, 02 novembre 2008 à 14:23
  • kikou
    merki blue
    a chaque visite j'apprend et tout en douceur
    gros bidoux
    cece

    Posté par cece, 02 novembre 2008 à 17:19
  • super article Blue, merci.

    Il y a juste un truc que je n'ai pas compris à propos de la lécithine.
    tu dis (je te cite): "la lécithine améliore le pouvoir oxydant du mélange tocophérol-palmipate". … c'est pas plutôt: "améliore le pouvoir anti-oxydant… ?"

    Posté par venezia, 02 novembre 2008 à 17:52
  • Si Venezia, ça s'appelle une faute de frappe... lol
    Je rectifie...Merci !
    Cécé ton "tout en douceur" me fait plaisir, j'ai toujours peur que ce soit un peu rebutant.

    Posté par bluetansy, 02 novembre 2008 à 17:55
  • Comme Cécé, c'est le côté tout en douceur et malgré tout pédagogique que je commence à apprécier
    Blue prof doudouce! encore et encore

    Posté par mlk, 03 novembre 2008 à 19:43
  • J'avais testé l'ajout de lécithine dans une formule de savon pour vérifier l'effet anti-oxydant... et puis je les ai tous offerts.
    Donc je ne sais pas si ça marche mieux que la vitamine E.

    Pour les émulsions, vu le peu de temps qu'elles me durent, je me tate de plus en plus sur la nécessité d'utiliser un anti-oxydant systématiquement.
    J'en utilise par réflexe et surtout quand j'utilise une huile fragile.

    J'aime la mixed tocophérol sur le visage contre le stress oxydatif (j'adore cette expression de pub!) et pour les baumes, ça me semble en effet obligatoire.

    Posté par michele, 03 novembre 2008 à 22:44
  • "Mixed tocopherols" de chez Bilby dans toutes mes préparations systématiquement ! J'en avais parlé avec Marina (Bilby) et c'est elle qui me l'avait conseillé. Double effet : contre l'oxydation des huiles et pour protéger la peau de l'oxydation. C'est exactement ce que dit ton article, j'ai compris, puisqu'il faut plusieurs composants de tocophérols pour arriver à ce résultat.

    Posté par Martine, 08 novembre 2008 à 09:34

Poster un commentaire