Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

27 novembre 2008

La lutte contre bactéries et champignons : Conservateur é - L'extrait de pépins de pamplemousse ou EPP

pamplemousseHoula... Vaste débat !

Commençons pas une « petite » interrogation...Valable pour l'ensemble des extraits végétaux :

Que contient votre extrait de pépin de pamplemousse ?

Si pour un teinture-mère les composants sont clairs : plante et alcool en proportion et en titrage variable...Pour un macérat glycériné pareil : plante, eau, alcool, glycérine, parfois sirop d'agave (pour le Gattilier par exemple)...Quand on aborde les « extraits  végétaux », c'est la grande marmelade !

Ce qui est d'autant plus dommageable que dans la réglementation sur l'étiquettage des cosmétiques, il est parfaitement admis de faire figurer : « XXX extract » sans autre précision !

Si vous regardez l'INCI de certains extraits végétaux vendus comme ingrédients cosmétiques, par exemple chez Skincare Online ou chez NewdirectionsUK, vous vous apercevrez qu'un extrait végétal peut contenir par exemple :

Extrait d'algue Skincare Online : INCI: Glycine Soja, Ascophyllum Nodosum Extract

Extrait d'arnica Skincare Online : INCI: Aqua, Ethoxydi-, Propylene- und Butyleneglycol, Arnicae

Extrait d'euphraise Skincare Online : INCI: PEG-4, Euphrasia Officinalis Extract

Extrait de concombre Skincare Online : INCI: Propylene Glycol, Cucumis Sativus Fruit Extract

Vous noterez qu'en dehors des INCI du type de celle de l'extrait d'arnica où les composonts sont clairement énumérés, toutes les autres compositions comportent un extrait dont on ne connaît ni le mode d'obtention ni la composition propre (propre...ou sale d'ailleurs ! Lol).

Extrait liquide de myrtille NewdirectionsUK : « Botanical Name: Vaccinium myrtillus -
Plant Part: Berry (and sometimes also the leaf) - Other chemical constituents: Hydro-alcoholic solvent for the herb (Water; Ethanol); Potassium Sorbate (Natural preservative); Xanthan Gum (natural gum stabilizer) and Citric Acid (pH adjustment). »

Les descriptions de leurs autres « Liquid Herbal Extract (Cosmetic Grade) » sont toutes bâties sur le  même modèle...

Dans la rubrique « Extracts, Healing & Medicinal Herbs », mystère et boule de gomme sur la composition et la méthode d'extraction des extraits présentés sous forme de poudre.

Et pour les extraits de fruits (liquides), un exemple avec la pomme : « Description/Specification : Apple Liquid Extract ». Nous voilà bien avancés !

J'ai pris l'exemple de ces deux fournisseurs mais surtout que cela ne leur porte pas préjudice à vos yeux, c'est pareil chez tous ! Je le répète, dès qu'on rentre dans le domaine des « extraits », tout devient brumeux, on trouve de tout et de n'importe quoi.

Mais pourquoi donc est ce que je vous parle de ce problème ? Oh, c'est simple... Pour les EPP, extraits de pépins de pamplemousse, GSE (Grapefruit Seeds Extract) en anglais, c'est pareil même !!!

Jugez plutôt :

  • Citroplus Bio (vendu comme complément alimentaire ) Composition : Glycérine végétale, eau, extrait de pépins de pamplemousse* (concentré à 33%), vitamine C (min. 3 g/100 ml).
    *issu de l'agriculture biologique contrôlée
  • EPP de Skincare Online (vendu comme euh...extrait ! ) : INCI: Propylene Glycol, Citrus Grandis Fruit Extract, Limonene
  • Camden grey (vendu comme conservateur cosmétique) :Active Ingredients: Vitamin C (Ascorbic Acid):18.0%(max)[14% of Vitamin C is from the extract] - Grapefruit seed Extract: 38.0% - Inert Ingredients: Glycerine USP: 38.0% -Moisture (max): 3.0% -Dextrose: 3.0% . En plus là, j'ai un problème mathématique métaphysique dans le décompte des pourcentages !
  • EPP Aroma-zone (vendu comme conservateur cosmétique) : Composition : 60% d'extrait de pépins de pamplemousse, 40% de glycérine (très concentré) - INCI : Citrus grandis (grapefruit) extract (Je rappelle que la composition en français n'a aucune valeur légale).
  • Citricidal liquide : Grapefruit extractives: 60%, Vegetable glycerin USP: 40%
  • Biocitrinol (vendu comme complément alimentaire) : glycérine végétale, eau, vitC (3g/100ml), extrait de pépins de pamplemousse issu agricculture bio (500mg/100ml bioflavonoïdes de pamplemousse).

Je pourrais continuer longtemps, vous l'avez compris, votre extrait de pamplemousse, vous ne savez pas ce qu'il y a dedans !!!

Il est issu des pépins du pamplemousse, fruit d'un arbre de la famille des rutacées dont le nom latin est Citrus paradisii. Mais comment est il extrait ? On ne le sait pas...

Tout au plus le fabriquant vous assure parfois qu'il n'y a pas dedans certains composants comme le benzethonium. C'est le cas du Biocitrinol par exemple.

Pourquoi cette précision sur le benzethonium ?

Parce que l'efficacité des extraits de pépins de pamplemousse a fait l'objet de plusieurs études dans différents pays et ces études ont démontré que la plupart des extraits étudiés contenaient des substances conservatrices telles que benzethonium chloride, triclosan ou même des parabènes et diverses autres substances.

Hélas ces mêmes études ont montré que les EPP ne comportant pas ce type de substance n'avaient pas d'effet anti-microbien !

Il faut ajouter que dans certains cas, ces conservateurs étaient présents dans des proportions dépassant largement les maxima autorisés, ce qui peut se révélé préoccupant particulièrement pour le benzethonium chloride, qui est déjà un fort allergène et qui peut être dangereux pour la cornée même en application extra-oculaires (Source).

Alors certes Citricidal donnent les résultats d'une étude démontrant que son produit est aussi actif qu'un mélange de le methyl-parabène mais que contiennent exactement les 60% de « Grapefruit extractives » ?

On sait juste que chimiquement on a affaire à un « Diphenol hydroxybenzene complex ».

Tiens moi je croyais que c'était les bioflavonoïdes qui étaient importants dans l'histoire ! (brochure Citricidal, fiche Nutriteam )

Pour votre information, quelques liens en anglais concernant l'EPP et ces diverses études :

http://www.henriettesherbal.com/archives/best/2000/gse.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Grapefruit_seed_extract

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10399191?dopt=Abstract

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12165190?dopt=Abstract

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16719494?dopt=Abstract

http://www.wellvet.com/grapefruitseedextracts.html (synthèse)

http://www.spectroscopynow.com/coi/cda/detail.cda?chId=4&id=13654&type=Feature&page=1

J'avais également une étude suisse qui portaient sur des EPP suisses et allemands et qui arrivait aux mêmes conclusions...Mais  impossible de remettre la main dessus.

Alors me direz vous...Pourquoi est ce que j'utilise encore l'EPP ?

Parce qu'il y a tout de même de faibles voix qui s'élèvent pour dire que même un EPP dépourvu de conservateurs synthétiques aurait une activité antimicrobienne et antifongique certaine, certes plus faible que celle revendiquée par les préparations commerciales mais tout de même non négligeable . Voir une étude sérieuse ICI.

Malheureusement les taux nécessaires me semblent un peu élevés.

Donc on peut espérer avec un plus petit taux un effet synergique avec d'autres composants à effet conservateur (et puis certains diront que c'est l'éthanol qui fait ce effet ! ).

Et puis empiriquement...Ca marche ! Bon d'accord, rien ne me prouve que mon EPP ne contient pas un conservateur synthétique, je le reconnais.

Il y a aussi un point qui n'est pas éclairé pour moi : l'activité antifongique est très peu évoquée des les études « anti-EPP », or, j'ai l'impression que c'est surtout là dessus qu'il est efficace dans mes préparations.

La fois où j'ai totalement oublié de mettre de l'EPP, j'avais un joli bosquet de filaments champignonnesques dans ma crème dans la semaine qui suivait !

Et ne pas oublier que l'EPP a un effet anti-oxydant reconnu ! (Voi ICI)

Ne pas non plus oublier les effets thérapeutiques de l'EPP que je n'aborderais pas car ce n'est pas le sujet.

A ce propos, malgré tout un petit rappel, le pamplemousse a des interactions médicamenteuses reconnues, prudence donc dès lors que vous ingérer de l'EPP.

Vous trouverez plusieurs ouvrages sur les vertus de l'EPP. Source images : pamplemousse,

Alors pour conclure, mon souhait ce serait un EPP dont l'INCI se présenterait ainsi : Ethanol, Citrus paradisii (seed). On peut rêver !!!

Source images : pamplemousse

Autres articles concernant la conservation :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 17:29 - Ingrédients : divers - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

  • quel boulot !!
    je m'interroge beaucoup sur l es conservateurs ,mais je pense garder l'EPP

    Posté par letis, 27 novembre 2008 à 17:49
  • Ahhhh... quand on pense avoir trouvé une réponse totalement clair on s'appercois qu'on ne saura jamais "vraiment" ce qu'il en est... je parle de la coposition exact de epp.

    En tout cas merci pour toutes ces informations, tu as vraiment poussé ta recherche !

    Dit moi que penses tu de l'extrait de thé vert ? Bon... pas bon ?
    Voici les infos d'où j'ai acheté le mien :
    INCI: extrait de feuilles de camellia sinensis
    Ingredients: Green Tea extract, Glycerin, Water, Phenonip

    Et j'ai vue du COSMOCIL CQ ? INCI: water, polyaminopropyl biguanide Bon j'en ai jamais acheté mais je me demande à quel point il peu être bon. Sans doute pas très naturel non ?

    Posté par Mariejoe, 28 novembre 2008 à 09:32
  • Alors l'extrait de thé vert n'est pas antibactérien nin antifongique mais anti-oxydant, le tien contient un conservateur beurk puisque l'INCI du phenonip est chimique puique l'INCI du phenonip est phenoxyethanol,methylparaben, ethylparaben,
    butylparaben, propylparaben,isobutylparaben.

    Pour le cosmocil CQ, voir ici :
    http://mblau.free.fr/forum/viewtopic.php?t=1465

    Posté par bluetansy, 28 novembre 2008 à 12:43
  • Super merci de ces informations Blue ! Allez hop l'extrait de thé vert va au poubelle !

    Posté par Mariejoe, 28 novembre 2008 à 15:32
  • Pas forcément à la poubelle mais l'utiliser en connaissance de cause...les parabens c'est nettement "moins pire" que les libérateurs de formaldéhyde comme il y a dans le germall plus et le germaben...

    Posté par bluetansy, 28 novembre 2008 à 17:32
  • me pose une question tu dors et/ou te reposes quand, en tout cas toujours aussi pointue et que de connaissances enfin bref tu m'épates, bravo

    Posté par aude, 28 novembre 2008 à 22:20
  • Suis coincée maison et parfois canapé pour raisons de santé...Donc...

    Posté par bluetansy, 28 novembre 2008 à 22:47
  • Merci pour ce travail une nouvelle fois
    J'avais interrogé Marina au sujet de la compo de son EPP. Sa réponse était des plus floue :

    "L’EPP Concentré utilisé en cosmétique est concentré à 60% pur Extrait de Pépins de Pamplemousse (le plus « pur » sur le marché). Le procédé d’extraction nécessite l’utilisation de Glycérine, donc, le produit fini contient 40% Glycérine. L’EPP utilisé par voie orale est ensuite mélangé avec de l’eau et la glycérine afin de faire un produit moins « fort ».Marina*

    Bilby & Co"

    Tu achètes ton EPP où Blue ? Tu le prends pour usage cosmétique seulemnet ?

    Posté par patte, 28 novembre 2008 à 23:46
  • J'ai du camden grey acheté il y a un moment déjà et du biocitrinol acheté en parapharmacie.

    Comme je me déplace moins et donc que ce que j'offre voyage souvent par la poste, j'ai de plus en plus recours à l'écogard (parce que j'ai fini mon C Kons) et moins à l'EPP.

    Mes recherches entamées il y a un moment m'ont un peu échaudée...

    Pour moi si on avait uniquement du pépin de pamplemousse et de la glycérine, on aurait un INCI de type : glycerin, Citrus paradisii (seed).

    Posté par bluetansy, 28 novembre 2008 à 23:58
  • Quel boulot Blue;
    L'EPP de Bilby fonctionne très bien à 0,5% avec du benzoate de sodium à la même dose. Mais on ne couvre pas toutes les bêtes.

    C'est plutôt mieux qu'EPP seul ou rien et j'ai longuement utilisé cela avant le géogard plus partique et surtout bien plus efficace.

    Mais le procédé d'extraction de l'EPP fait l'objet d'un brevet très jalousement gardé. Et l'INCI n'est pas rigoureux, tu as raison de le souligner.

    Posté par michele, 29 novembre 2008 à 11:08
  • Bonjour,
    je viens (d'essayer)de lire la discussion sur les consevateurs sur les plaisirs de Kimitsu et je dois dire que je suis complètement perdue!
    Au final, qu'est-ce qu tu conseilles d'utiliser comme conservateur?
    Pour l'instant j'ai de l'EPP et depuis peu de l'extrait CO2 de barbe de jupiter (d'aroma zone). J'utilise aussi des HE, qui ont parfois des propriétés antibactérienne/fongique et Cie, avec l'EPP.
    Me conseillerais-tu autre chose ou est-ce que ça suffit pour des préparations gardées au frais (sauf transport) ?

    MErci en tout cas pour tes recherches!

    Posté par Youpipi, 30 novembre 2008 à 14:01
  • Je vais continuer cette saga et cela t'éclairera, pour le moment je peux te dire que pour un conservation optimale c'est vers l 'ecogard = geogard 221 que je me tourne.

    Posté par bluetansy, 30 novembre 2008 à 14:51
  • Et où peut-on le trouver? En France j'espère, sinon les frais de port arg!

    Posté par Youpipi, 30 novembre 2008 à 15:10
  • merci pour toutes ces recherches, Blue.

    j'utilise le Citroplus depuis longtemps, dans les cérats, ça semble suffire d'autant que je les finis dans les deux mois maxi.

    j'en mets toujours (sauf quand j'oublie… ) dans l'eau des fleurs en vase pour éviter l'odeur… et ça fonctionne au poil, (j'en avais parlé sur mon blog avec une expérience dalhias mais je ne sais pas faire de liens dans les commentaires… ). Ça signifie que ça sert à quelque chose, mais le mystère réside dans l'expression "extrait de pépins de pamplemousse". Extrait comment?

    J'avais acheté le bouquin consacré à l'EPP, je n'arrive pas à mettre la main dessus, si mes souvenirs sont bons, le mode d'extraction y était évoqué (mais je ne suis pas sûre que ce soit dans le détail).

    Posté par venezia, 30 novembre 2008 à 18:29
  • Je pense que tes cérats se conserveraient aussi bien sans... (faible proportion d'eau, eau abritée dans l'huile, HE)
    Oui je voudrais bien plus d'infos sur l'aspect antifongique car l'EPP est tout de même efficace sur les mycoses et je pense que pour les vases on est aussi plus sur de la moisissure que de la bactérie...
    Et oui, mystère sur l'extraction ! Si tu retrouves des infos dans ton bouquin je suis preneuse !

    Posté par bluetansy, 30 novembre 2008 à 21:19
  • L'ecogard ou geogard 221 se trouve chez Bilby oy chez Oshun en France.
    Sinon tu as le C Kons chez Skincare Online (Allemagne) avec des frais de port réduits pour un petit paquet (moins de 300g de mémoire, il est très bien aussi.
    Attention, prévoir un contrôle du pH qui me semble de toutes façons bien intéressant.

    Posté par bluetansy, 30 novembre 2008 à 21:21
  • collagéne marin

    Bonjour
    Super intéressant le site, je vis en Martinique où je fais des préparations aromatiques à base d'huiles essentielles, je souhaitais vendre du collagéne marin mais je viens de trouver un article sur internet disant que cela était fait en industrie agro alimentaire avec des résidus de carapace de crevettes ?
    Je n'ose pas le croire ?
    Etes vous au courant ?
    Pouvez vous me renseigner sur le phénonip qu'il rajoute au collagéne ?
    Merci bonne journée et bravo pour le site

    Posté par marie, 27 mai 2010 à 14:10
  • Si si c'est ça...Mais on trouve aussi une version de pseudo-collagène d'origine végétale.
    Pour le phénonip : phenoxyethanol, methylparaben, ethylparaben,butylparaben,propylparaben,isobutylparaben. Joli cocktail de composés jugés peu satisfaisants et interdits en bio...

    Posté par bluetansy, 28 mai 2010 à 11:08

Poster un commentaire