Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

14 juin 2010

Vaseline végétale (et "gel" de massage)

Il y a un bon moment que je m'intéresse à ce type de produit.
En effet, j'avais dans mes projets un baume du Tigre et des petits baume variés inspirés des petits pots Bi mât cây qui ont déferlé sur la blogosphère beauté il y a quelques temps.

baume_du_tigre  bi_mat_cay

Et dans les 2 cas, l'excipient comporte de la vaseline...Mais de la vraie vaseline minérale produite à partir du pétrole. Et ça, j'utilise pas.
Je voulais aussi une base rapide à utiliser pour faire des gels de massage, sans chauffe, "sur le pouce", à la demande.

Mes envies ont été relancées par la présence sur le site Mes cosmétiques bio, du Vegelatum, un produit fabriqué par la société Natunola. J'ai bien essayé de bidouiller un truc avec les mêmes ingrédients mais j'ai renoncé, rien à faire, ce n'était pas concluant.
J'ai donc fini par acquérir un pot de Vegelatum.

Le vrai baume du tigre est très très riche en huiles essentielles, camphre et menthol, et ce que je craignais à la vue du Vegelatum s'est produit... Produit final beaucoup trop fluide ! J'ai rattrapé en introduisant d'autres ingrédients, mais comme je ne voulais pas chauffer les HE, le résultat, même après passage au mortier, n'est pas très homogène, aussi je ne vous le présenterai pas...ça viendra quand ce sera finalisé ! ;-)
J'ai d'autres idées pour le Vegelatum...

tigre1 tigre2

A gauche avant rattrapage et coloration, à droite produit fini après rattrapage et coloration au Sangre de drago

Du coup, je me suis penchée à nouveau sur mes cogitations de vaseline végétale maison.
Dans l'article sur le gloss Black cherry, je vous ai présenté le Ceralan, une cire d'abeille modifiée, d'NCI Polyglyceryl-3 Beeswax, pour le moment uniquement en vente sur les sites allemands. Pour le gloss, j'avais mis à profit 2 de ses propriétés, le pouvoir émulsifiant (pour incorporer l'arôme) et la capacité à disperser et maintenir les pigments en suspension, je voulais aussi tester une autre propriété, la capacité à gélifier les huiles.
J'aime beaucoup le silicium que je trouve très régénérant, et comme il y en a dans le Vegelatum, j'ai souhaité aussi en incorporer un peu.
J'ai choisi d'utiliser l'huile de coco fractionnée pour sa transparence, sa neutralité, et sa stabilité.

Ingrédients

  • 8% de ceralan
  • 10% de silicium liquide
  • 82% d'huile de coco fractionnée

Je n'ai incorporé ni conservateur, ni vitamine E, la phase aqueuse étant minime et l'huile de coco fractionnée étant très stable.

Mode opératoire :

  • Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains.
  • Peser l'huile et le ceralan dans un bécher supportant la chauffe, et peser le silicium à part.
  • Faire fondre au bain-marie le ceralan dans l'huile.
  • Quand le ceralan est totalement fondu, ajouter le silicium en mélangeant au mini-mixer. Mettre au bain-marie glacé pour accélérer la prise, bien ramener ce qui fige sur les parois vers le centre.

Résultat inattendu ! Loin du gel espéré, j'ai obtenu un émulsion à la superbe texture, bien blanche et qui, malgré les 90% de gras, ne donne pas d'effet glissant et ne laisse même pas de toucher gras ! Intéressant mais...Pas ce que je voulais. Je vous dirais plus tard ce que j'en ai fait.

vaseline_v_g_tale_essai1

Essaye encore !
cidée à abandonner le silicium, je suis retournée à mes recherches pour voir quelle huile je pouvais utiliser qui reste cohérente dans mon projet et donne plus de glissant. J'avais en-tête l'huile de ricin et ceci m'a été confirmé par une recette de vaseline végétale de Michèle de Potion et chaudron, qui utilise uniquement cette huile et de la cire d'abeille.
Me voilà partie pour un 2e essai.
 
Ingrédients

  • 7% de ceralan
  • 30% d'huile de ricin
  • 62,8% d'huile de coco fractionnée
  • 0,2% de vitamine E (l'huile de ricin est plus fragile)

Mode opératoire

  • Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains.
  • Peser tous les ingrédients  dans un bécher supportant la chauffe 
  • Faire fondre au bain-marie  
  • Quand le ceralan est totalement fondu, bien mélanger, verser dans un pot et attendre que ça se solidifie.

J'ai bien cru que le résultat serait encore beaucoup trop mou, il était tard, je suis partie me coucher...Et le lendemain matin, j'avais une sorte de gel huileux semi-translucide, conforme à mes attentes.

vaseline_v_g_tale_essai2

J'ai aussitôt réalisé un gel de massage pour mon dos !

Ingrédients

J'ai utilisé les HE suivantes : Mentha viridis menthe verte- (je fais de mauvaises réactions cutanées à la menthe poivrée), Melaleuca cajeputi -cajeput-, Gaultheria fragrans -gaulthérie- et très peu de Cinnamomum cassia -cannelle de Chine-  et Sizygium aromaticum -clou de girofle-.

Attention ! Ne pas oublier : Précautions d'emploi des huiles essentielles.

Pesée et mélange dire
ctement dans le contenant final...Super, j'en suis bien contente !

gel_massage_1 gel_massage_2 gel_massage_3

De gauche à droite : Avant mélange, vaseline végétale dessous, gel de carraghénane au dessus - Produit fini - De bas en haut, le gel de carraghénane, la vaseline, le gel de massage.

Je pense que je vais encore travailler les proportions pour pouvoir intégrer beaucoup plus d'HE (Baume du tigre, je t'aurais ! ;-) ) mais pour un usage standard, nature sur les coins de nez en cas de rhume, ou sur une dartre, ou avec un pourcentage d'HE peu élevé, ce produit me convient tout à fait !
Il peut également être utilisé en phase huileuse d'émulsions.

A bientôt pour de nouvelles aventures ! ;-)

Source des images : Baume du tigre - Baumes Bi mat cay

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 11:09 - Ingrédients : divers - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    Géniaaaal !!! C'est malin maintenant il va me falloir à tous prix du céralan... Où est-ce qu'on peut trouver cette bébète sans frais de port exorbitants ?

    Posté par Sealeha, 14 juin 2010 à 12:07
  • ça ne pouvait pas tomber mieux !!!

    merci Blue !
    je vais pouvoir mettre a profit tes recherches, vu que ma maman souffre énormement du bras ( hélàs je n'exagere même pas) et lui fabriquer un baume du tigre sans petrole !
    j'attend avec impatience la suite de tes recherches pour le baume du tigre parfait !

    Posté par Nepenthes, 14 juin 2010 à 12:16
  • Aie moi aussi Sea... Mais bon je parle pas allemand moi... je fais comment hein ^^.

    Posté par Mariejoe, 14 juin 2010 à 12:16
  • Sur skincareonline.de il y a des frais de port réduits si on ne dépasse pas un certain poids...
    MJ, on en recause ! lol
    Nepenthes, oui je vais poursuivre pour obtenir quelque chose de facilement reproductible, mon essai est très efficace même si pas parfait mais procédé trop compliqué.

    Posté par bluetansy, 14 juin 2010 à 12:27
  • Très intéressant ce Celaran...j'aime beauoup les "pomades" a base de vaseline veg. mais comme je la fait avec des cire je chauffe...je vais looker ça ! merci

    Posté par elle06, 14 juin 2010 à 12:53
  • Pour faire la base avec le ceralan, il faut chauffer aussi, il se présente en mini granules bien durs mais une fois faite, on peut travailler à froid...

    Posté par bluetansy, 14 juin 2010 à 12:56
  • Erf je cause pas allemand moi non plus... Bon, j'attendrai que des revendeurs français veuillent bien le mettre dans leurs catalogues !!

    Posté par Sealeha, 14 juin 2010 à 13:46
  • Blue, merci pour cette recette, mais ton total indique 90% ???

    Posté par Nadine, 16 juin 2010 à 11:17
  • lol oui effectivement... 85% de vaseline...Je vais modifier ça, merci !

    Posté par bluetansy, 16 juin 2010 à 11:30
  • penses-tu que ça marcherait avec du gel d'aloes?

    Posté par venezia, 09 octobre 2010 à 23:11
  • S'il est très gélifié, oui je pense mais ça dépend avec quoi, je trouve que les carraghénanes donnent un meilleur glissant que d'autres gélifiants...

    Posté par bluetansy, 09 octobre 2010 à 23:42
  • H. de Ricin

    J'avais lu depuis longtemps que l'huile de ricin PEUT ETRE CHAUFFEE JUSQU'A... 800 degres ! (ceci, car j'ai lu que tu rapporte que le RICIN (pardon : l'huile de ricin? est fragile.)
    En prime, ces savants ajouter que le ricin est un tres grand remede.... et que des japonnais faisaient des recherches la dessus, vers kes annees 80 probablement.
    Mille exccuses, si je suis hors sujet.

    Posté par Mam, 08 juin 2011 à 18:49
  • commentaire ci-desssus

    Pardon pour les fautes involontaires :"s" a tu rapportes ;"aient" a ces savants ajoutaient.
    De plus : clavier "Anglais" sans accents a la Francaise... et ma paresse d'assimiler le truc qu'il faut pour les ressortir...
    Merci de votre comprehension a tous.

    Posté par Mam, 08 juin 2011 à 19:00

Poster un commentaire