Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

04 août 2010

Crème corps Rose de soie

creme_corps_rose...Ou quand la v (= cire n°2 d'AZ) frappe à nouveau !!!
Après mon succès avec la crème Ginger Daisy réalisée pour l'interview de Pearl and Beauty et mon rattrapage sur le gong avec la crème buste Neneh cherry, j'ai cru tenir ma solution pour réussir une belle crème avec cet émulsifiant...L'acide stéarique ! La première en contenant alors que pour la seconde j'ai utilisé de l'alcool cétylique.
J'ai donc bâti cette nouvelle crème corps sur la même structure que la Ginger Daisy...Bien entendu pas les mêmes huiles, actifs, etc. mais la même structure, les mêmes proportions et l'acide stéarique !

Et que croyez vous qu'il arriva? Tout comme d'habitude, tout se passe bien lors de l'émulsion, crème superbe...Je continue à mélanger doucement mais avec constance jusqu'à complet refroidissement...Je pose mon pot verseur pour attraper mes contenants et ma spatule, je quitte donc ma crème 5 secondes et...Patatras, début manifeste de cervelle de poussin !!! Mais c'est quoi ce cirque ???

Forte de mon rattrapage crème buste, je me dis qu'un gélifiant va rattraper l'affaire...Plutôt que de perdre du temps à aller chercher l'Amigel, j'attrape mon pot de gel de carraghénane maison qui n'était pas loin et hop...Et hop ? Eeeeeeet hooooop ? Que nenni ! Encore plus cervelle de poussin ! J'ai donc déposé mon bol dans mon bain-marie encore chaud (mais pas trop, mes pauvres actifs, ma pauvre absolue... :-( ) et j'ai, vite fait bien fait, fait fondre du ceralan et du beurre de cacao...Oui les grands moyens !
J'ai ensuite versé le mélange dès la fonte du céralan, presque goutte à goutte en mélangeant bien, ensuite un coup de mini-mi
xer et tout est reparti droit...Bon avec une consistance un peu mousseuse pas prévue au programme, mais l'émulsion est stable.

Le résultat est sympa, pas de souci, j'ai recalculé tout pour vous donner des pourcentages (au début il y avait bien 5% de
ciure émulsifiante), mais bon, ce n'est pas ce qui était prévu et surtout, je n'ai toujours pas percé le mystère de cette ~#{[|`\^@]  de cire émulsifiante ! J'ai aussi revu le mode opératoire.

Ingrédients

Phase huileuse pourcentage grammes
cire n°2 3,60% 9
acide stéarique 1,80% 4,5
karité 7,20% 18
huile de camélia 2,80% 7
huile de jojoba 3,60% 9
beurre de  cacao 4,60% 11,5
ceralan 1,00% 2,5
macérat vanille 3,60% 9
Total 28,20% 70,5



Phase aqueuse pourcentage grammes
eau 47,20% 118
hydrolat de rose 11,80% 29,5
glycérine 1,80% 4,5
Total 60,80% 152



Actifs et conservateurs pourcentage grammes



phytokératine 2,00% 5
geogard 0,80% 2
vitE 0,20% 0,5
allantoïne 0,40% 1
HE 0,40% 1
gel carraghénane 3,60% 9
HAG rose 1,80% 4,5
soie marine 1,80% 4,5
Total 11,00% 27,5



Total général 100,00% 250



HE bois de rose, géranium, absolue de rose

rose_centifolia VANILLE pelargoniumgraveolens

 Mode opératoire :

  • Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains.
  • Récipient 1 : Peser l'ensemble de la phase huileuse
  • Récipient 2 : Peser l'eau et la glycérine
  • cipient 3 : Peser la poudre de phytokératine
  • cipient 4 : Peser le gel de carraghénane
  • Récipient 5 : Peser le reste des ingrédients
  • Faire chauffer les récipients 1 et 2 dans 2 bains-marie différents (les ingrédients ne chauffent pas à la même vitesse).
  • Lorsque les 2 atteignent 75°c, verser le contenu du récipient 2 dans le récipient 1 et  mélanger au mini-mixer.
  • Quand l'émulsion est bien formée, passer au fouet à mains et continuer de mélanger pendant le refroidissement sans introduire d'air. Lorsque l'émulsion atteint 40°c, ajouter le contenu du récipient 3, mélanger au mini-mixer rapidement. Puis le contenu du récipient 5, mélanger, et pour finir le gel. J'ai ajouté une goutte de colorant alimentaire rouge pour me mettre du rose au coeur.
  • Mélanger ensuite encore quelques minutes au fouet à main pour chasser tout l'air qui a pu entrer lors du mélange au mini-mixer.
  • Tester le pH. Ajuster entre 5 et 6 en ajoutant de l'acide lactique si nécessaire.
  • Mettre en pots à l'aide d'une spatule souple en faisant attention à ne pas laisser de bulles d'air. Etiqueter.

creme_corps_rose_1

Lumière pourrie pour les photos, il pleuvait à verse dehors... :-(

Le pourquoi des ingrédients

  • xyliance (= cire n°2 d'AZ) : émulsifiant sensé être facile, qui me sort par les narines mais qui est naturel...Pour des éléments plus techniques, voir ici.
  • acide stéarique : co-émulsifiant, épaississant
  • karité : Propriétés sur le plan de la régénération cellulaire et au niveau de la micro circulation capillaire, ainsi que des propriétés anti-élastase, propriétés anti-inflammatoires. Voir ici.
  • huile de caméllia : Traditionnellement utilisé en Asie pour le soin de la peau et des cheveux.
  • huile de jojoba : Le jojoba offre une émollience sèche, ni collante ni grasse. Le jojoba réduit significativement la perte d’eau de l’épiderme sans en bloquer complètement la respiration.Il augmente la souplesse et l’élasticité de la peau. Il est en affinité avec le sébum humain. Voir ICI
  • beurre de cacao : (Theobroma cacao) est utilisé dans les baumes adoucissants, les crèmes hydratantes intensives, les sticks à lèvres, ainsi que les huiles de massage. Il est nourrissant et protecteur de la peau,il possède des qualités cicatrisantes et anti-vergetures.
  • céralan : Il s'agit d'une cire d'abeille modifiée, on en trouve une description complète chez le fabricant Koster, et en français s'il vous plaît... ;-) sous l'intitulé Cera Bellina. Son INCI est : Polyglyceryl-3 Beeswax. Elle sert d'agent de consistance et e coémulsifiant.
  • macérat de vanille sur huile de sésame : l'huile e sésame est une bonne base relativement peu coûteuse pour les produits corps, parfumée de vanille, elle n'en est que plus agréable...
  • hydrolat de rose : Pour le parfum et tonifie, rafraîchit, hydrate et apaise la peau. Adoucissant, convient très bien aux peaux sèches et sensibles. Purifiant et astringent, il est très apprécié des peaux grasses. Par ses propriétés anti-rides et raffermissantes il est idéale pour les peaux manquant de fermeté et pour les peaux matures.
  • glycérine : Humectant . Voir Ici
  • phytokératine -poudre- (Hydrolysed wheat protein) : Hydratant du cheveu, renforce sa structure, donne de la brillance et de la souplesse. Source Aroma-Zone.
  • Geogard 221 = Ecogard (Bilby) : INCI : Dehydroacetic Acid, Benzyl Alcohol, Water. Conservateur agréé en bio, appelé également Cosgard ou Natraguard. Il s'agit d'un produit Lonza. Nécessite un Ph compris entre 2 et 6. Taux d'usage maximum 1,15%.
  • Vitamine E : Anti-oxydant, pour la conservation des huiles.
  • allantoïne :  Anti-inflammatoire, adoucissant, cicatrisant.
  • gel de carraghénane : = Silicone végétal : gélifiant, stabilisant, mais il apaise également la peau et apporte un toucher glissant et soyeux. Voir fabrication ici.
  • extrait de rose rouge maison (dans eau/alcool/glycérine) : pour le parfum...
  • soie marine, ou  protéines végétales hydrolysées : Alternative à la soie animale, protecteur, hydratant, formant un film sur la peau.
  • huiles essentielles de géranium et bois de rose, absolue de rose : les huiles essentielles en plus de leurs propriétés viennent renforcer à moindre coût le parfum de l'absolue de rose.

cr_me_corps_rose_de_soie

Quand je fais joujou avec l'option photo masques de Photofiltre... ;-)

Substitutions possibles

  • xyliance (= cire n°2 d'AZ) : Utiliser de la polawax si on s'autorise les PEG, ou bien du Montanov68 (Vegemulse), ou de l'Emulsan allemand, à tester avec de l'Olive douceur d'AZ.
  • acide stéarique : l'alcool cétylique ou cétéarylique ou le le cetylpalmitateconviennent également.
  • karité : La variante nilotica ou le beurre de kpangnan seront parfaits, à défaut utiliser du beurre de kokum, de sal, de dhupa, de mowrah.
  • huile de caméllia : A intégrer également  à chaud...Huile de Limanthes alba, de moringa, de baobab, d'argan...A froid, en 3e phase huile de bourrache, d'onagre, de kukui...Bref une belle huile précieuse.
  • huile de jojoba : On peut utiliser une huile liquide protectrice qui supporte d'être chauffer comme macadamia ou argan mais vraiment le jojoba est particulier et vaut l'investissement !
  • beurre de cacao : Remplacer par un beurre dur comme le beurre de mangue, de sal ou d'illipé.
  • céralan : Supprimer et augmenter le pourcentage d'émulsifiant principal, ou moins prudent...Utiliser e la cire d'abeille classique ou une cire végétale mais elles n'ont pas de propriétés émulsifiantes.
  • macérat de vanille sur huile de sésame : le macérat peut être fait sur une autre base telle que macadamia ou tournesol oléique, on peut aussi faire macérer une autre plante parfumée pour un autre accord olfactif (lavande, tilleul...).
  • hydrolat de rose : A remplacer par un autre hydrolat parfumé, fleur d'oranger, géranium, ylang ylang, santal, verveine, tilleul, les possibilités sont infinies, penser à votre harmonie finale.
  • glycérine : Remplacer par de l'urée, du xylitol, ou du sorbitol ou bien mettre en 3e phase du NFF .
  • phytokératine : Remplacer par du panthénol, des protéines de riz ou d'avoine
  • Geogard 221 :Remplacer par un autre conservateur, adapter le pourcentage d'utilisation.
  • Vitamine E : A remplacer par un autre anti-oxydant, AOX Cos, extrait de romarin, Antiranz.
  • allantoïne : Remplacer éventuellement par des extraits CO2 (calendula, rose musquée, argousier, cassis, camomille, ou bien intégrer une part de macérat de grande consoude dans les huiles.
  • gel de carraghénanes : On peut remplacer le gel de carraghénanes par du gel d'aloe vera ou ajouter un autre gélifiant (xanthane, amigel...)
  • extrait de rose rouge maison (dans eau/alcool/glycérine) : Utiliser un autre extrait parfumé et/ou actif.
  • soie marine ou  protéines végétales hydrolysées : Y substituer une autre protéine végétale (avoine, blé, riz...), le miel hydratant peut aussi être intéressant.
  • huiles essentielles de géranium et bois de rose, absolue de rose : autre synergie à assortir avec les autres ingrédients parfumés.

Bon, au final une petite crème sympa et agréable tant au nez qu'au toucher...Mais là n'est pas la question !

Quand arriverai e à dompter cet émulsifiant ? J'entends par là, obtenir le résultat attendu, sans ajout et péripéties rocambolesques. Parce que franchement à la fin ça lasse hein !

J'ai en tests prévus la cire n°3 d'AZ et l'Olive douceur aussi d'AZ...J'espère que ce sera moins sportif !

Source des images : Rose, vanille, géranium

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 18:22 - Soins du corps - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    J'avoue que j'ai eu ce souci au début avec la cire n°2 mais depuis que je la couple avec de la xanthane (0,3%), ça se passe plutôt bien...Bon, je touille bien jusqu'à refroidissement complet (jusqu'à parfois trop touiller et arriver à une mousse! lol!) et je l'utilise à 6% (beaucoup plus que toi!)
    allez, essayes encore...

    Posté par métisse, 04 août 2010 à 19:26
  • Marrant j'ai jamais eu de souci avec cet émulsifiant... Mais en regardant de nouveau mes recettes, je m'aperçois que je l'utilise rarement seul ou alors à 7%. A 5% je lui joins beurres et acide stéarique ou cire de soja... Il est très bien pour les émulsions riches.

    Posté par Sealeha, 04 août 2010 à 19:29
  • He bien tu vas l'apprécier ta crème!!! en tout cas bravo pour ton sang froid et ton savoir !!! car moi j'aurai pas fais le quart!!!
    bravo

    Posté par Flocréa, 04 août 2010 à 20:13
  • J'aime beaucoup la formule de ta crème mais j'avoue fuir la xyliance comme la peste, je crois que je ne suis pas encore prete pour un autre essai, avec un autre émulsifiant sans doute....

    Posté par evelyne, 04 août 2010 à 21:44
  • Métisse, elle était à 5% au début, avant les ajouts...
    Sealeha, il est sensé être utilisable pour toute sorte d'émulsions et sans coémulsifiant et surtout, à formulations similaires, un coup ça marche, un coup ça marche pas...
    Flo et Eve...c'est sûr que je la conseille pas à une débutante, un coup à te dégoûter !
    On peut la refaire avec 4 ou 5% d'un autre émulsifiant.

    Posté par bluetansy, 04 août 2010 à 22:02
  • Bof

    Oui?

    Beaucoup d'ingrédients...

    à Suivre pour les résultats

    Posté par le lilloisien, 04 août 2010 à 23:05
  • certes ce n'est pas un cérat de galien...ni un savon du lilloisien ! lol
    désolée de te décevoir mais mes crèmes ont en général l'effet escompté...

    Posté par bluetansy, 04 août 2010 à 23:36
  • Merci Blue pour toutes tes explications detaillées , cela m'est toujours tres utile , beaucoup ou pas beaucoup d'ingredients !!!
    peu importe )
    merci merci !!

    Posté par oumi, 05 août 2010 à 00:06
  • Coucou Blue,

    j'utilise la cire 2 que je trouve très douce dans les produits bébés. Je la couple avec un peu de cire d'abeille (mais le ceralan fait encore mieux la job!) et de subtitut de lanoline, truc que j'ai emprunté à la formule de mes cérats et ça marche les yeux fermés.

    Chauffer de l'absolue de rose, tu as dû râler… mais les parfums d'une absolue sont assez costauds quand même !

    Posté par venezia, 05 août 2010 à 11:32
  • Bah j'ai pas chauffé vraiment, j'ai dû remonté à 50° au plus...Et oui je pestais intérieurement !
    Mais je trouve dingue quand on voit la présentation de cette cire de devoir mettre autant de co-émulsifiants pour que ça fonctionne...

    Posté par bluetansy, 05 août 2010 à 12:13
  • Mais teste donc l'olive douceur ; c'est magique : ça ne foire jamais. En plus, je trouve qu'il donne de jolies crèmes très cocoon. Mais c'est plus marrant quand ça résiste, hein ?

    Posté par Lolapit, 05 août 2010 à 16:14
  • Je sais pas si marrant est le mot juste mais j'aime pas quand ça résiste, je l'aurais un jour, je l'aurais ! ...ceci dit la prochaine est à l'olive douceur !

    Posté par bluetansy, 05 août 2010 à 16:28
  • Blue, pourquoi n'essaies-tu pas la technique du "je vais te montrer qui est le boss". Avec la xyliance, j'ai fait le choix de la mater dès le début en lui infligeant le mixer électrique, au bain-marie éteint, et ce jusqu'à la prise de l'émulsion. Je n'ai jamais eu de déphasage et l'aspect mousse ne résiste pas à la spatule. En fait, le seul problème rencontré avec cette cire, c'est de faire tenir l'aspect mousseux!

    Posté par Calliope, 18 août 2010 à 16:18

Poster un commentaire