Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

09 octobre 2010

Baume du tigre bleu

tigre_bleuDepuis mon essai rattrapé au vol avec la vaseline végétale (Vegelatum) toute faite, je m'étais promis de refaire un baume du tigre avec ma vaseline végétale maison version plus corsée en ceralan pour ne pas avoir une consistance trop fluide.

J'ai donc réalisé une vaseline végétale selon les proportions suivantes (pour 50 grammes) :

  • Huile de ricin 25% soit 12,5g
  • Huile de coco fractionnée 62,8% soit 31,4 g
  • Vitamine E 0,2% soit 0,1g
  • ceralan 13% soit 6,5g
Faire fondre tous les ingrédients au bain-marie (là j'ai utilisé le pot définitif directement), bien mélanger, laisser refroidir en remuant de temps en temps jusqu'à refroidissement complet.

J'ai préparé le reste des ingrédients de mon baume du tigre pendant que la vaseline refroidissait. J'ai d'abord pesé les huiles essentielles dans lesquelles j'ai mis les cristaux de camphre et menthol à dissoudre.
Une fois les cristaux bien dissous (il faut remuer et écraser un peu), j'ai ajouté mon substitut végétale de lanoline, puis ma vaseline qui n'était pas omplètement froide, je pensais que cela permettrait un meilleur mélange.
En fait quand je l'ai ajouté, j'ai constaté 2 problèmes...D'une parte le contact avec les autres ingrédients et surtout le menthol réfrigérant a provoqué des petits amalgames plus solides, d'autre part, manifestement le résultat serait encore trop fluide.
J'ai donc mis mon récipient dans le bain-marie de la vaseline végétale sans le remettre sur le feu, soit une température de 42°c, après avoir ajouter de la lanoline, de la vraie cette fois bien plus ferme que le substitut, et du beurre de cacao en poudre, attention, je pense que seule la forme poudre permet que cela fonde bien et se mélange correctement à aussi basse température.

tigrebis2Donc, pas d'indication de pourcentages qui seraient complètement tordus!
  • camphre 2,5g
  • menthol 0,8g
  • HE de menthe arvensis 1,5g
  • HE de cajeput 1,3g
  • HE de clou de girofle 0,1g
  • HE de cannelle de chine (cinnamomum cassia) 0,1g
  • HE de gaulthérie 0,7 g
  • vaseline végétale "forte" 8g
  • substitut de lanoline 5g
  • lanoline 3g
  • beurre de cacao en poudre 2g
  • + 6 gouttes d'HE de croton lechlerii (sang de dragon)
Je retiens définitivement l'idée de travailler dans un bain-marie hors du feu à basse température, solution qui permet un mélange homogène sans que les huiles essentielles en soient trop affectées. je vais devoir réfléchir à une base plus ferme, sans doute vaseline végétale "forte" (complètement refroidie c'est plus un baume qu'un gel comme la version précédente), vraie lanoline et beurre de cacao. Je tiens à avoir la consistance onctueuse spécifique au baume du tigre du commerce...mais qui provient de sa composition incluant des dérivés du pétrole, et ça c'est pas évident !

En ce qui concerne les autres ingrédients, ce sont les ingrédients "traditionnels" du baume du tigre rouge, qui doit sa couleur au "sang de dragon"...Là je n'ai pas voulu forcer plus sur l'HE de croton et mon baume est rose orangé (à cause de la lanoline qui est bien jaune).
Une variante personnelle...L'huile essentielle de gaulthérie qui n'est pas dans le vrai baume du tigre. J'ai épluché toutes les formules de baume du tigre du commerce et un seul, appelé "baume du tigre bondissant" contenait du salicylate de methyl, composant très majoritaire de l'huile essentielle de gaulthérie, et comme c'est une HE qui me réussit particulièrement, très anti-inflammatoire, j'ai choisi de l'inclure dans mon baume.
On trouve des variantes avec de l'HE d'eucalyptus à la place du cajeput, d'ailleurs j'ai bien utilisé Melaleuca cajeputii et non comme on trouve parfois sous le nom de cajeput, Melaleuca leucadendron.

tigrebis1


tigrebis


Il s'agit d'un produit très concentré, qu'on utilise en toute petite quantité, les mini-pots sont destinés au sac à main. Ils permettent malgré leur petite taille plusieurs applications en cas d'entorse, torticoli, contusion, douleur, mal de dos, contracture musculaire, etc. Par contre, cette formule n'est pas destinée à enrayer migraines ou céphalées, de même pour frictionner la poitrine en cas de rhume on préférera une formule de type  "baume du tigre blanc" qui ne contient pas cannelle de chine et plutôt de l'huile d'eucalyptus.
Les vrais baumes du tigre contiennent de l'huile de menthe démentholisée, j'ai donc diminué le pourcentage de menthol pour compenser. J'ai utilisé une huile de menthe des champs car je fais une vilaine réaction cutanée à l'huile de menthe poivrée.

Lien utile : Wikipédia

En ce qui concerne l'usage des huiles essentielles, merci de relire la fiche sur les précautions d'emploi.
Attention ne
convient pas pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans, prudence avec les épidermes sensibles et à tendance allergiques !



Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 12:06 - Soins dermo-thérapeutiques - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

    ouahhh je savais pas qu il y avait autant de "baume du tigre" différents. En même temps, j ai jamais testé. C est quoi alors le fameux "sang de dragon"?

    Posté par Ingrid, 09 octobre 2010 à 13:03
  • Indispensable en cette saison le baume du tigre.
    Personnellement, je ne connaissais cette variante-ci!

    Posté par cath, 09 octobre 2010 à 13:13
  • Superbe recette encore une fois...
    Question qui tue : ta première recette avec 7% de céralan donnait une texture de baume fondant ou trop mou déjà ?
    Pour faire court : 7% de céralan dans le produit final, c'est satisfaisant comme texture ? Ou il faudrait monter genre à 10 ? Pour avoir quelque chose qui se tient mais qui se prélève et se passe facilement?...

    Posté par Sealeha, 09 octobre 2010 à 13:15
  • Je n'avais pas fait de test avec ma première vaseline végétale, mais avec du vegalatum. Là, avec 13% c'est encore trop mou ! Mais si on en met plus ça va donner une consistance cassante, pour ça que de la vraie lanoline qui est genre caramel mou plus du beurre de cacao qui est dur mais fond sur la peau me semblent des ajouts intéressants, le prochain essai, je reste là dessus, je ne mettrai que de la vraie lanoline, moins que là les 2 (substitut et vraie) ajoutés et un chouïa de beurre de cacao, en plus de la vaseline végétale et j'essaierai de faire des pourcentages "ronds" !

    Posté par bluetansy, 09 octobre 2010 à 13:50
  • Ingrid, la bleue c'est de mon invention hein, à cause de la gaulthérie...Il y a le blanc, le rouge et aussi une huile.
    Le sang de dragon, c'est le croton lechlerii (ou d'autres crotons d'ailleurs) :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sang-dragon

    cath, celle-là est de mon crû...

    Posté par bluetansy, 09 octobre 2010 à 13:55
  • article très interressant, merci

    Posté par Nepenthès, 09 octobre 2010 à 14:18
  • je suis epoustouflée, quelle maitrise! bravo!

    Posté par Rainette, 09 octobre 2010 à 15:35
  • Euh, en fait de maîtrise, c'est plus la technique de l'essai et de l'erreur hein, sauf que comme j'ai horreur de gâcher (surtout des HE), j'arrange le coup...

    Posté par bluetansy, 09 octobre 2010 à 19:45
  • Oui ben tout de même ... faut pouvoir rattraper le coup aussi bien!! moi tu m'épates toujours autant !!!
    bravo

    Posté par Flocréa, 09 octobre 2010 à 20:26
  • C'est interessant cette idée de baume-gel, Blue.
    je me demande si un soupçon d'huile de coco (non fractionnée) dans ta formule ne pourrait pas aider à obtenir un peu plus de fermeté, tout en gardant une très grande finesse cosmétique. Pour ça, l'huile de coco fait merveille dans les baumes.

    Parmi mes innombrables essais de baumes, je pense que deux pourraient s'approcher de cette texture: ceux qui ont 5% d'IPP et ceux au coco-GMS.

    je vais tester céralan +IPP (et d'autres trucs bien sûr) pour voir ce que ça donne. Par ailleurs, j'ai remarqué que la cire de chanvre apportait vraiment un plus au toucher
    Il y a des années de ça, j'ai tant utilisé ces baumes du tigre que j'achetais à Bangkok que j'ai le souvenir exact de leur parfum et de leur onctuosité…

    Posté par venezia, 09 octobre 2010 à 23:24
  • zut ma réponse est passée à la trappe !
    Je disais que la difficulté est vraiment de cumuler grande proportion d'HE en gardant une consistance assez ferme mais pas "cassante" qui reste onctueuse.
    L'huile de coco est à tester effectivement, peut être vaseline végétale corsée, vraie lanoline et huile de coco, seulement je n'ai plus que de l'odorante, ça risque de faire bizarre ! lol

    Posté par bluetansy, 10 octobre 2010 à 09:27
  • Merci pour tout ce que tu nous apportes ^_^

    Posté par Ingrid, 10 octobre 2010 à 14:21
  • Quelle maîtrise ! Cela ne doit pas être évident de rattraper une texture mais à ce jeu-là tu es championne ! Merci de nous faire partager ton expérience. Je dois tester le ceralan dans un baume prochainement et voir ce que ça donne.

    Posté par Kat, 15 octobre 2010 à 09:12
  • Joyeux noel

    Casa

    Posté par Casa Dolce Casa, 25 décembre 2010 à 13:12
  • Excellent posting here people will get lot of information with the help of posted information & topics from this blog. nice work keep it going.

    Posté par jane eyre essays, 21 avril 2011 à 07:18
  • it was really great!! your site give us lots of things but specially your general knowledge like this ! that is awesome . keep it up...

    Posté par dissertation, 21 avril 2011 à 12:05
  • Joyeuses fêtes de pâques!

    bisous

    Casa

    Posté par Casa Dolce Casa, 23 avril 2011 à 21:14
  • Et zut

    J'avais fait un commentaire mais il a pas fonctionné..

    Posté par Parapharmacie, 19 mars 2014 à 14:53

Poster un commentaire