Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

09 octobre 2010

Baume du tigre bleu

tigre_bleuDepuis mon essai rattrapé au vol avec la vaseline végétale (Vegelatum) toute faite, je m'étais promis de refaire un baume du tigre avec ma vaseline végétale maison version plus corsée en ceralan pour ne pas avoir une consistance trop fluide.

J'ai donc réalisé une vaseline végétale selon les proportions suivantes (pour 50 grammes) :

  • Huile de ricin 25% soit 12,5g
  • Huile de coco fractionnée 62,8% soit 31,4 g
  • Vitamine E 0,2% soit 0,1g
  • ceralan 13% soit 6,5g
Faire fondre tous les ingrédients au bain-marie (là j'ai utilisé le pot définitif directement), bien mélanger, laisser refroidir en remuant de temps en temps jusqu'à refroidissement complet.

J'ai préparé le reste des ingrédients de mon baume du tigre pendant que la vaseline refroidissait. J'ai d'abord pesé les huiles essentielles dans lesquelles j'ai mis les cristaux de camphre et menthol à dissoudre.
Une fois les cristaux bien dissous (il faut remuer et écraser un peu), j'ai ajouté mon substitut végétale de lanoline, puis ma vaseline qui n'était pas omplètement froide, je pensais que cela permettrait un meilleur mélange.
En fait quand je l'ai ajouté, j'ai constaté 2 problèmes...D'une parte le contact avec les autres ingrédients et surtout le menthol réfrigérant a provoqué des petits amalgames plus solides, d'autre part, manifestement le résultat serait encore trop fluide.
J'ai donc mis mon récipient dans le bain-marie de la vaseline végétale sans le remettre sur le feu, soit une température de 42°c, après avoir ajouter de la lanoline, de la vraie cette fois bien plus ferme que le substitut, et du beurre de cacao en poudre, attention, je pense que seule la forme poudre permet que cela fonde bien et se mélange correctement à aussi basse température.

tigrebis2Donc, pas d'indication de pourcentages qui seraient complètement tordus!
  • camphre 2,5g
  • menthol 0,8g
  • HE de menthe arvensis 1,5g
  • HE de cajeput 1,3g
  • HE de clou de girofle 0,1g
  • HE de cannelle de chine (cinnamomum cassia) 0,1g
  • HE de gaulthérie 0,7 g
  • vaseline végétale "forte" 8g
  • substitut de lanoline 5g
  • lanoline 3g
  • beurre de cacao en poudre 2g
  • + 6 gouttes d'HE de croton lechlerii (sang de dragon)
Je retiens définitivement l'idée de travailler dans un bain-marie hors du feu à basse température, solution qui permet un mélange homogène sans que les huiles essentielles en soient trop affectées. je vais devoir réfléchir à une base plus ferme, sans doute vaseline végétale "forte" (complètement refroidie c'est plus un baume qu'un gel comme la version précédente), vraie lanoline et beurre de cacao. Je tiens à avoir la consistance onctueuse spécifique au baume du tigre du commerce...mais qui provient de sa composition incluant des dérivés du pétrole, et ça c'est pas évident !

En ce qui concerne les autres ingrédients, ce sont les ingrédients "traditionnels" du baume du tigre rouge, qui doit sa couleur au "sang de dragon"...Là je n'ai pas voulu forcer plus sur l'HE de croton et mon baume est rose orangé (à cause de la lanoline qui est bien jaune).
Une variante personnelle...L'huile essentielle de gaulthérie qui n'est pas dans le vrai baume du tigre. J'ai épluché toutes les formules de baume du tigre du commerce et un seul, appelé "baume du tigre bondissant" contenait du salicylate de methyl, composant très majoritaire de l'huile essentielle de gaulthérie, et comme c'est une HE qui me réussit particulièrement, très anti-inflammatoire, j'ai choisi de l'inclure dans mon baume.
On trouve des variantes avec de l'HE d'eucalyptus à la place du cajeput, d'ailleurs j'ai bien utilisé Melaleuca cajeputii et non comme on trouve parfois sous le nom de cajeput, Melaleuca leucadendron.

tigrebis1


tigrebis


Il s'agit d'un produit très concentré, qu'on utilise en toute petite quantité, les mini-pots sont destinés au sac à main. Ils permettent malgré leur petite taille plusieurs applications en cas d'entorse, torticoli, contusion, douleur, mal de dos, contracture musculaire, etc. Par contre, cette formule n'est pas destinée à enrayer migraines ou céphalées, de même pour frictionner la poitrine en cas de rhume on préférera une formule de type  "baume du tigre blanc" qui ne contient pas cannelle de chine et plutôt de l'huile d'eucalyptus.
Les vrais baumes du tigre contiennent de l'huile de menthe démentholisée, j'ai donc diminué le pourcentage de menthol pour compenser. J'ai utilisé une huile de menthe des champs car je fais une vilaine réaction cutanée à l'huile de menthe poivrée.

Lien utile : Wikipédia

En ce qui concerne l'usage des huiles essentielles, merci de relire la fiche sur les précautions d'emploi.
Attention ne
convient pas pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans, prudence avec les épidermes sensibles et à tendance allergiques !



Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 12:06 - Soins dermo-thérapeutiques - Commentaires [18] - Permalien [#]

20 septembre 2010

Test#1.3 Ma Cosméto perso : Bardane et Guarana - Fluide Mec plus ultra

mecplusultraVous l'aurez deviné, il s'agit d'un soin pour homme...
Le 2e produit que j'ai reçu à tester de Macosmétoperso, en même temps que l'extrait de guarana est l'extrait de bardane Arctium lappa.
Moins facile de faire original avec la bardane, quelques testeuses sont déjà passées par là et ont exploitées les propriétés de cette plante.
La Fée des tambouilles a réalisé une Crème de Nuit Exotique Rééquilibrante pour Peau Mixte, la Fée cosméto une Gelée gommante pour le visage, et Tite Marie un inattendu Gel lavant intime.

Dans la description faite par le site Macosmétoperso :

INCI : water, glycerin, arctium lappa extract
L'extrait de bardane, riche en tanins, est connu pour ses propriétés assainissantes et purifiantes. Il est très adapté au soin des peaux impures. Astringent, il convient aux peaux mixtes mais il a également comme vertus d'apaiser les peaux irritées.

J'ai retenu l'aspect "soins des peau impures" et j'ai fait le rapprochement avec une des indications relevées pour la guarana, "les soins visage pour homme où il est utilisé pour dynamiser et réactiver les défenses naturelles des peaux épaisses de ces messieurs" (Source). On ne sait jamais trop quoi faire pour contenter les hommes avec nos produits, là me voilà avec simultanément 2 actifs pouvant convenir à leur type de peau !

N'ayant pas de cobaye à la maison, je vais réquisitionner les chéris de mes filles, j'ai un paquet à envoyer à la grande et je croise assez souvent le chéri de la petite, plus que mon fiston bien coincé par boulot et études hélas. Je vous raconterais leurs impressions.

Ingrédients

Phase huileuse pourcentage grammes
HV coco fractionnée 8,00% 8
HV melon du kalahari 3,00% 3
HV pépins de canneberge 3,00% 3
vitamolive 2,00% 2
ester de sucre 3,00% 3
tegomuls 1,00% 1
Total 20,00% 20
Phase aqueuse pourcentage grammes
eau 42,00% 42
urée 3,00% 3
hydrolat mélisse 12,00% 12
silicium liquide 10,00% 10
Total 67,00% 67
Actifs et conservateurs pourcentage grammes
xanthane 0,30% 0,3
panthénol 1,00% 1
VitE 0,20% 0,2
Geogard 221 0,80% 0,8
HE 0,70% 0,7
guarana 5,00% 5
bardane 5,00% 5
Total 13,00% 13
Total général 100,00% 100

Synergie d'huiles essentielles : cèdre (0,3g), petitgrain bigarage (0,2g), orange douce (0,2g)

bardane Guarana2

Mode opératoire

Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains.  

  • cipient 1 : Peser la phase huileuse sauf l'ester de sucre (il fait partie de la phase huileuse pour calculer le pourcentage de gras dans la formule mais je l'incorpore dans l'eau)
  • cipient 2 : Peser l'eau, peser dans le même récipient l'ester de sucre, le saupoudrer puis bien le mélanger avec une cuillère 
  • cipient 3 : Peser l'urée 
  • cipient 4 : Peser la xanthane  
  • cipient 5 : Peser le reste des ingrédients, même si tout ne se mélange pas, ce n'est pas grave, ça arrive pêle mêle quand on verse en 3e phase.
  • Faire chauffer les récipients 1 et 2 dans 2 bains-marie différents (les ingrédients ne chauffent pas à la même vitesse).
  • Lorsqu'ils atteigent atteignent 60°c, les retirer de la plaque chauffante. Laisser la phase huileuse en attente.
  • Verser l'urée dans le récipient 2, bien mélanger au mini mixer pour la dissoudre, le tout (eau+ester de sucre + urée) forme déjà une sorte de gel. Ajouter  la xanthane, bien mélanger au mini mixer à nouveau en évitant d'introduire de l'air. Vous obtenez déjà une crème bien blanche.
  • Verser le contenu du récipient 2 dans le récipient 1 en s'aidant d'une spatule souple et  mélanger toujours au mini-mixer pour former l'émulsion en prenant toujours garde à limiter au plus l'introduction d'air.
  • Quand l'émulsion est bien formée, passer au fouet à mains et continuer de mélanger pendant le refroidissement toujours sans introduire d'air. Lorsque l'émulsion atteint 40°c, ajouter le contenu du récipient 5 progressivement en mélangeant au fouet à main mais sans fouetter. 
  • Mélanger ensuite encore quelques minutes à la spatule pour chasser tout l'air qui a pu éventuellement entrer lors du mélange au mini-mixer.
  • Tester le pH. Ajuster entre 5 et 6 en ajoutant de l'acide lactique si nécessaire.
  • Mettre en flacons-pompes (ou ordinaires), en utilisant une seringue (usage unique) si le goulot est petit. Etiqueter.

mecplusultra2

Le pourquoi des ingrédients

  • Huile de coco fractionnée : il s'agit des caprylic/capric tryglycérides de l'huile de coco, contrairement à l'huile de coco naturelle, il s'agit d'une huile très fluide, transparente et très pénétrante. Elle nourrit sans graisser.
  • Huile de melon du Kalahari : Texture légère - Non grasse - Pénétrante - Absorbée rapidement - Emolliente - Riche en acides gras essentiels Oméga 6 et 9 - Dissout l'accumulation de sébum - Stable.
  • Huile de pépins de canneberge : L'huile de pépins de canneberges est très pénétrante et favorise l'hydratation. Elle est riche en tocotriénols et tocophérols (vitamine E) et autres antioxydants, ce serait l'huile végétale la plus riche en tocotriénols. Elle possède un équilibre unique en acides gras essentiels oméga 3, 6 et 9 . L'huile de pépins de canneberges peut aider à soulager les démangeaisons, la peau squameuse, les irritations, l'eczéma et le psoriasis. Elle contient également une quantité importante de vitamine A, ce qui en fait un bon choix pour l'inclusion dans les mélanges pour l'acné ou les peaux à imperfections. Son fort pouvoir antioxydant et sa durée de vie stable peuvent aider à prolonger la durée de vie d'ingrédients fragiles inclus dans la même formulation.
  • Vitamolive : Insaponifiables d'huile d'olive et vitamine E (1%),protège la peau des radicaux libres, emollient, favorise l'hydratation.
  • Ester de sucre (Pour moi Texturas pour cuisine moléculaire de Ferran et Albert Adria) : émulsifiant de haut HLB donnant des consistances plutôt fluide employée en petit pourcentage, permet d'obtenir un produit très pénétrant et un effet "frais".
  • Tegomuls : INCI : Glycerinmonostearat ou bien INCI: Hydrogenated Palm Glyceride, c'est à l'origine un émulsifiant alimentare  - HLB 12 - Pourcentage d'usage : 2 - 15%- Donne un fini mat, convient pour les crèmes de jour peau grasse - Attention donne un pH basique (mais pas en si petite quantité) - Ici il est utilisé comme co-émulsifiant.
  • Urée : Augmente l'hydratation des couches supérieures de la peau - Aide au renouvellement cellulaire par son action kératolytique. "L'urée a une action hydratante, désquamante et kératolytique; elle inbibe également la croissance de microorganismes; ces propriétés lui permettent de protéger la peau des changements indésirables et de présenter l'état normal d'une peau en bonne santé. Elle peut être utilisée de façon sûre et efficace dans les cosmétiques dans des propositions allant de 2 à 8%" (Source)
  • Hydrolat de mélisse (Melissa officinalis) : Convient à tous types de peaux. Adoucissant, apaise les peaux sensibles. C’est aussi un bon tonique astringent des peaux grasses. A tester pour les peaux acnéiques.
  • Silicium liquide : Aide au maintien de l’élasticité de la peau , régénérant, joue un rôle important dans la restructuration des fibres d'élastine et de collagène.
  • Gomme xanthane : gélifiant, agent de texture et stabilisant de l'émulsion.
  • Panthénol (ou provitamine B5) hydrate et calme, il favoriserait la croissance cellulaire. 
  • Vitamine E : Anti-oxydant, pour la conservation des huiles.
  • Geogard 221 = Ecogard (Bilby) : INCI : Dehydroacetic Acid, Benzyl Alcohol, Water. Conservateur agréé en bio, appelé également Natraguard. Il s'agit d'un produit Lonza. Nécessite un Ph compris entre 2 et 6. Taux d'usage maximum 1,15%.
  • Synergie d'huiles essentielles : bois de cèdre :peau grasse, acnéique, eczéma, psoriasis... - petitgrain bigarade : peau grasse, acnéique, irritée - Orange douce : pour le parfum, attention ne pas surdoser, risque de photosensibilisation.
  • Extraits de bardane et guarana : Voir introduction.

mecplusultra1

Les substitutions possibles

  • mecplusultraHuiles de coco fractionnée, de melon du Kalahari, de pépins de canneberge : Parmi les huiles convenant au peau à problèmes, on peut utiliser l'huile de chanvre (ne pas chauffer), l'huile de graines de papaye, l'huile de son de riz est également une huile fine qui peut convenir, l'huile de jojoba est intéressante, on peut également utiliser un petit pourcentage de squalane d'olive. L'huile de noisette convient à certaines peau grasses mais peut provoquer un asséchement qui va se traduire ensuite par une surproduction e sébum. Pour une peau mature, on peut envisager un petit pourcentage d'huile de kukui, d'argan ou de macadamia. L'huile de meadowfoam ou limanthes ou écume des prés ira aussi très bien.
  • Vitamolive :Remplacer par du squalane ou augmenter le pourcentage d'huile de coco fractionnée, on peut utiliser les insaponifiables de karité ou d'avocat mais ils épaissiront la préparation car ils sont solides et ils demandent une plus haute température pour fondre.
  • Ester de sucre : Pas évident...Peut-être du MF ou de l'émulsifiant L.
  • Tegomuls : Le glyceryl stéarate SE (cire n° d'AZ) ou l'Emulsan devrait convenir.
  • Urée : Remplacer par de la glycérine, du xylitol, le couple acide lactique/lactate de sodium, du sorbitol ou bien mettre en 3e phase du NFF .
  • Hydrolat de mélisse : Remplacer par un hydrolat adapté (agonis, lavande, cèdre, cyprès, géranium, achillée, ciste, petitgrain bigarade...). Attention certains ont une odeur forte et/ou pas forcément agréable dont il faut tenir compte. Dans tous les cas, "assortir" avec la synergie d'huile essentielle.
  • Silicium liquide : Le silicium en gel convient également sinon remplacer par du jus ou gel d'ale vera ou augmenter le pourcentage d'eau et utiliser de l'aloe vera concentré, à défaut utiliser plus d'hydrolat.
  • Gomme xanthane : Peut être remplacée par d'autres gélifiants ou épaissisants naturels, Amigel, gomme guar, gomme cellulose, gomme konjac, gomme karaya. Adapter le mode opératoire.
  • Panthénol : peut être remplacé par un autre actif hydratant, adoucissant ou régénérant : bisabolol, NFF, miel hydratant, etc. Ajuster les pourcentages (avec l'eau) en fonction des indications du fournisseur.
  • Vitamine E : A remplacer par un autre anti-oxydant, AOX Cos, extrait de romarin, Antiranz.
  • Geoguard 221: Remplacer par un autre conservateur, adapter le pourcentage d'utilisation.
  • Synergie d'huiles essentielles : Parmi les huiles essentielles utilisables, on peut citer, agonis, lavande, géranium, thym à thujanol, tea tree, manuka...Mais la plupart offre un parfum moins sympathique !
  • Extraits de bardane et guarana : Voir d'autres plantes. Il y a un complexe peau impure vendu également sur le site de Macosmétoperso. On trouve aussi chez Bilby une synergie peau grasse qui n'est autre que la synergie anti-acné d'Aromantic, je la trouve bien efficace. Adapter les pourcentages.

mec_plus_ultraJe dois avoir un côte masculin près à affleurer car l'adore l'odeur de ce produit ! Dommage que je n'ai que 2 flacons...Mais je crois que je vais tester le petit surplus sur ma peau bien embêtante et fantaisiste ces derniers temps...Dès que mes testeurs m'auront fait leur compte-rendu, je vous en ferai part !.

En conclusion de cette première série de tests...J'ai beaucoup aimé travailler avec le guarana qui a bien boosté ma créativité. J'ai apprécié son originalité, le fait qu'on dispose d'un actif naturel riche en caféine et sous forme liquide. Je trouve intéressant de voir les conservateurs figurer en toutes lettres, je me sens moins interrogative sur la réelle nature de l'extrait.
L'extrait de bardane est plus "classique" tant par la plante concernée que par la composition moins transparente (mais c'est très habituel hein, rien de négatif pour les produits du site ! ).
L'emploi d'extraits glycérinés de plante offre la possibilité d'élargir le pannel des actifs d'origine végétale. Ils s'incorporent facilement dans les produits.
L'extrait de bardane est très clair, celui de guarana plus ambré. Les 2 ont une odeur pas trop prononcée...J'aime bien celle du guarana.

Source des images : Me plus ultra - Guarana - Bardane

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 20:40 - Soins du visage - Commentaires [10] - Permalien [#]

19 septembre 2010

Test#1.2 Ma Cosméto perso : Guarana - Lait corps Ginger Tonic

Lait_Gin_Tonic2e test de l'extrait de guarana envoyé par Laurence !
Vous trouverez des informations sur le guarana dans l'article du premier produit test.
J'ai voulu cette fois tester l'effet tonifiant du guarana, Laurence ayant déjà fait un gel douche guarana-thé vert, j'ai eu envie d'une autre association. Niveau peps, j'ai déjà testé et apprécié la synergie gingembre-bergamote. Je l'ai donc à nouveau utilisée en l'adoucissant par une huile essentielle peu usitée, le ginger grass. le ginger grass n'est pas de la famille du gingembre mais de celle du palmarosa, les cymbopogons, il s'agit de Cymbopogon martinii variété sofia alors que le palmarosa c'est Cymbopogon martinii variété motia...Et bien la variété fait une énorme différence sur le plan olfactif, plus aucun rapport avec la rose, je trouve que ça tend plus vers les odeurs typiques de fleurs blanches avec un petit côté "indien".

Sinon, toujours l'émulsifiant L...Pour les laits, j'avoue que j'ai du mal à en utiliser un autre, il est tellement simple à utiliser et agréable.
J'ai changé mon mélange d'huiles, celui-ci est un peu plus confortable que coco fractionnée/macadamia/baobab mais reste très pénétrant. Je n'ai pas ajouté d'autre actif pour bien juger de l'effet du guarana.

Ingrédients

Phase huileuse pourcentage grammes
HV avocat 8,00% 24
HV jojoba 8,00% 24
HV baobab 8,00% 24
insaponifiables de karité 1,00% 3
Emulsifiant L 1,00% 3
Total 26,00% 78
Phase aqueuse pourcentage grammes
eau 40,00% 120
glycérine 4,00% 12
silicium 10,00% 30
hydrolat de mélisse 10,00% 30
Total 64,00% 192
Actifs et conservateurs pourcentage grammes
xanthane 0,20% 0,6
geogard ultra 0,80% 2,4
vitamine E 0,20% 0,6
synergie huiles essentielles 0,80% 2,4
guarana 8,00% 24

0,00% 0
Total 10,00% 30
Total général 100,00% 300
synergie HE : gingembre (0,5g), bergamote sans furocoumarines (0,9g), gingergrass (1g)

guarana1 Gingergrass gingembre

Mode opératoire

Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains.  

  • cipient 1 : Peser la phase huileuse
  • cipient 2 : Peser l'eau et la glycérine
  • cipient 3 : Peser la xanthane 
  • cipient 4 : Peser l'hydrolat et le silicium puis le geogard Ultra et bien mélanger pour dissoudre.
  • cipient 5 : Peser le reste des ingrédients, même si tout ne se mélange pas, ce n'est pas grave, ça arrive pêle mêle quand on verse en 3e phase.
  • Faire chauffer les récipients 1 et 2 dans 2 bains-marie différents (les ingrédients ne chauffent pas à la même vitesse).
  • Lorsque les 2 atteignent 75°c, mettre la xanthane dans le récipient 2 et bien mélanger au mini mixer pour former un gel.Verser le contenu du récipient 2 dans le récipient 1 en s'aidant d'une spatule souple et  mélanger au mini-mixer pour former l'émulsion.
  • Quand l'émulsion est bien formée, passer au fouet à mains et continuer de mélanger pendant le refroidissement sans introduire d'air. Lorsque l'émulsion atteint 40°c, ajouter le contenu du récipient 4, mélanger au mini-mixer, puis le contenu du récipient 5, mélanger au mini-mixer. 
  • Mélanger ensuite encore quelques minutes au fouet à main pour chasser tout l'air qui a pu éventuellement entrer lors du mélange au mini-mixer.
  • Tester le pH. Ajuster entre 5 et 6 en ajoutant de l'acide lactique si nécessaire.
  • Mettre en flacons-spray (ou ordinaires). Etiqueter.

Lait_Gin_Tonic1 Lait_Gin_Tonic2

Le pourquoi des ingrédients

  • Huile d'acat : Issue de la pulpe de l'avocat...pénétrante, riche et nourrissante. Attention couleur verte !
  • Huile de jojoba : cire liquide, émolliente, non grasse.
  • Huile de baobab : "Très hydratante, elle nourrit les peaux sèches et prévient l'apparition de rides. Ses propriétés émollientes et adoucissantes en font un soin efficace pour traiter les gerçures. L'huile de baobab permet aussi de soulager les affections de l'épiderme telles que l'eczéma, le psoriasis ou les petites plaies. Elle protège les fibres capillaires et le cuir chevelu, en redonnant aux cheveux secs leur souplesse et leur brillance. L'huile de baobab renforce les ongles cassants, et se révèle très bénéfique en huile de massage pour apaiser les zones fatiguées du corps. Enfin, son application est recommandée aux femmes enceintes pour améliorer l'élasticité de la peau et éviter ainsi les vergetures." Source Labo Hévéa
  • Insaponifiables de karité : ils sont constitués principalement de phytostérols anti-inflammatoires et réparateurs.  
  • Emulsifiant L : INCI : C14-22 alkyl alcohol, c12-20 alkyl glucoside - Emulsifiant étudié pour les sprays et les lotions, naturel et écologique. Utilisé au taux de 1%, produit une émulsion laiteuse utilisable en spray (Source Aromantic). De manière certaine sans dérivé ethoxylé  (« PEG free »)
  • Glycérine : Humectant . Voir Ici
  • Silicium liquide : Aide au maintien de l’élasticité de la peau , joue un rôle important dans la restructuration des fibres d'élastine et de collagène.
  • Hydrolat de mélisse : Pour le parfum et
  • xanthane : gélifiant, et là surtout stabilisateur d'émulsion
  • Geogard ultra : 75% D-Glucono-1,5-Lactone - 25% Sodium Benzoate , se présente sous forme d'une poudre cristallisée Voir doc de Lonza, particulièrement adapté pour les produits à forte phase aqueuse. Il se dissout dans l'eau.
  • Vitamine E : Anti-oxydant
  • Extrait de guarana :
  • Synergie d'huiles essentielles : Pour le parfum et pour l'effet...Frais, tonique, dynamisant.

Les substitutions possibles

  • Lait_Gin_Tonic_etigHuile d'avocat : Remplacer par une huile fine, émolliente et pénétrante comme argan, noyau d'abricot, noyau de pêche, noyau de cerise, coco fractionnée. Si on choisit une huile fragile, incorporer alors en 3e phase. On peut aussi meadowfoam qui supporte la chauffe ou à défaut argan ou macadamia. Et éventuellement mettre une part de squalane d'olive.
  • Huile de jojoba : Utiliser une des huiles ci-dessus, l'huile de sésame, d'arachide ou de tournesol oléique peut également convenir. 
  • Huile de baobab : Toute huile un peu "précieuse" peut être utilisée, huiles de pépins de fruits, manketti, marula, ou même huile d'amandon de pruneau pour un parfum d'amande. Intégrer en 3e phase si il s'agit d'une huile fragile. Sur les 3 huiles, ne pas utiliser plus d'une huile fragile qui ne chauffe pas. 
  • Insaponifiables de karité : On peut utiliser des insaponifiables d'avocat ou d'olive (Vitamolive de Macosmetoperso mais ils sont liquides, le produit sera plus fluide). A défaut utiliser du beurre de karité. 
  • Emulsifiant L : Il donne sa caractéristique au produit, pour un lait fluide mais non sprayable on peut utiliser l'émulsifiant Vegetal de Bilby ou un mélange VE/MF bien dosé. Pour les habituées du Sucragel/Gélisucre, il y a peut-être moyen, tout comme avec de l'ester de sucre.
  • Glycérine : Utiliser un autre hydratant, urée, xylytol, duo acide lactique/lactate de sodium.
  • Silicium liquide : Remplacer par de l'aloe vera en gel ou en jus ou augmenter le pourcentage d'hydrolat.
  • Hydrolat de mélisse : A remplacer par un autre hydrolat en veillant à l'accord olfactif. 
  • xanthane : A remplacer par un autre gélifiant (amigel, carraghénanes, alginates, cellulose...).
  • Geogard ultra : Remplacer par un conservateur, de préférence adapté à une forte phase aqueuse. Attention l'alcool benzylique seul n'est pas efficace contre les moisissures, champignons et levures. Il est uniquement bactéricide. 
  • Vitamine E : A remplacer par un autre anti-oxydant, co2 de romarin, antiranz, etc.
  • Extrait de guaraba : Remplacer par un (ou plus) autre actif à votre convenance, tonifiant, hydratant, anti-inflammatoire ou anti-âge. 
  • Synergie parfumante : A assortir avec les autres ingrédients parfumés selon le type de parfum retenu.

Je ne sais pas si c'est dû au guarana mais j'aime beaucoup le peps de ce lait, il peut être mis en spray pour plus de pratique et favoriser une meilleure conservation ou en flacon classique. Il est vraiment non gras et permet de s'habiller immédiatement après application. Reconnaîtrez vous l'écusson qui est sur l'étiquette ? ;-)

Sour
ce des images : guarana - gingergrass- gingembre

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 21:03 - Soins du corps - Commentaires [14] - Permalien [#]

05 septembre 2010

Test#1.1 Ma Cosméto perso : Guarana - Baume à lèvres

Suis à la bourre, pas pour la confection de mes produits mais parce que j'ai cafouillé dans la mise en place, imprimante sans encre, un peu d'agitation, bref...Je viens de recevoir, maintenant que tout est en ordre, un flacon d'extrait de guarana et un flacon d'extrait de bardane.

Petit topo sur le guarana :

guaranaLe guarana, Paullinia cupana, est une liane de la famille des Sapindacées, qui pousse en Amazonie (Brésil) et produit des fruits rouge vif, contenant une chair blanche et une graine noire, le tout évoquant un oeil.

Les Indiens Guaranis cultivent traditionnellement le guarana comme une plante sacrée.Les graines, torréfiées à basse température pour conserver toutes leurs propriétés, sont très riches en caféine et en théobromine.

Le guarana possède des propriétés stimulantes et fortifiantes qui sont mises en avant dans de nombreuses boissons tonifiantes et énergisantes  et dans des compléments alimentaires.

En cosmétique, la concentration élevée en caféine et en théobromine, donnée comme facteur intéressant de déstockage des graisses, le fait utiliser dans des produits minceur, anti-cellulite et anti-capitons. Il a des propriétés anti-oxydantes et pourrait être utilisé  comme conservateur naturel.

On le retrouve également dans des gels douches et lotions corps tonifiants et énergisants (comme ici ou encore là), souvent en compagnie du thé vert . La marque de boisson énergisante Dark Dog a sorti une ligne de gels douche et de déos pour ces messieurs avec des "sous-titres" propres à les affrioler...Je vous laisse chercher... ;-).

Autre piste : "les soins visage pour homme où il est utilisé pour dynamiser et réactiver les défenses naturelles des peaux épaisses de ces messieurs" (Source).

Dernier usage, plus marginal...Les baumes à lèvres ! Dans le baume à lèvres de la marque Mene Moy, il est sensé repulper les lèvres par activation de la circulation sanguine. L'argumentaire de vente de The Body Shop ne comporte pas cet élément.

J'ai choisi d'abord de le tester dans un baume à lèvres, ce qui va me permettre de voir aussi si le ceralan aide vraiment à incorporer un mini-phase aqueuse dans un baume. J'ai pu l'utiliser sans arrière pensée dans un produit qui peut être potentiellement ingéré dans la mesure où la composition de l'extrait vendu par Ma Cosméto perso est : Water guarana extract, glycerin, potassium sorbate, sodium benzoate, citric acid, donc des conservateurs utilisés en alimentaire et par conséquent "mangeables". L'extrait étant conservé, je n'ai pas rajouté de conservateur dans mon baume.

J'ai fait un croisement entre ma formule Délices d'agrumes (inspirée su baume Yes to carrots) et la composition du baume au guarana de The Body Shop (Butyrospermum parkii, Ricinus communis, brassica Campestris / Aleurites Fordii Oil Copolymer, Cera Alba, Lanolin, PEG-8 Beeswax, Hydrogenated Castor Oil, Aroma, Limonene, Carthamus tinctorius, Silica, Tocopheryl Acetate, Ammonium Glycyrrhizate, Paullinia cupana, Tocopherol, CI 77891, CI 19140, CI 15850). Je ne l'ai pas coloré.

Ingrédients

Phase huileuse pourcentage grammes
beurre de cacao 14,00% 5,6
beure de kpangnan 14,00% 5,6
huile de babassu 14,00% 5,6
huile de jojoba 10,00% 4
huile de ricin 12,00% 4,8
lanoline 5,00% 2
cire d'abeille 20,00% 8
cire de ricin 2,50% 1
ceralan 5,00% 2
Total 96,50% 38,6




Phase aqueuse pourcentage grammes


0
Total 0 0




Actifs et conservateurs pourcentage grammes
HE orange douce BIO 0,30% 0,12 (2 gouttes)
guarana 3,00% 1,2
Vit E 0,20% 0,08 (1 goutte)
Total 3,50% 1,4




Total général 100,00% 40

baume_guarana1 baume_guarana2

Mode opératoire

  • Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains.
  • Récipient 1 : Peser l'ensemble de la phase huileuse et la vitamine E
  • Récipient 2 : Peser l'eau et l' extrait de guarana
  • Faire chauffer au bain-marie le récipient 1 en mélangeant bien le contenu jusqu'à ce que tout soit fondu.
  • Mettre dans un bain-marie à 60°c, ajouter le guarana en fouettant bien puis l'huile essentielle d'orange.
  •  Couler dans des sticks vides. Avec cette quantité j'ai rempli 7 sticks standard et un petit pot en plus.

Le pourquoi des ingrédients

  • Beurre de cacao : donne de la tenue tout en étant moins filmogène que la cire d'abeille
  • Beurre de kpangnan : en alternative au karité, granule moins quand on le chauffe, émollient, anti-inflammatoire.
  • Huile (beurre) de babassu : huile solide (à la place du copolymer de tung et de colza utilisé par The Body Shop)
  • Huile de jojoba : cire liquide, émolliente, non grasse.
  • Huile de ricin : émollient et fait briller
  • Lanoline : émollient, aide à l'hydratation
  • cire d'abeille : agent de consistance, filmogène, protectrice
  • cire de ricin : correspond à l'huile de ricin hydrogéné, agent de consistance, filmogène, protectrice, plus souple que la cire d'abeille
  • ceralan : cire d'abeille modifiée, aide à l'incorporation du guarana
  • HE d'orange douce : pour le parfum et le goût
  • Guarana : anti-oxydant, pour voir si nos lèvres vont être plus rouges ! ;-)
  • Vitamine E : anti-oxydant, conservation des huiles

baume_guarana3 baume_guarana4

Pas de rubrique substitution pour cette fois...
Il y a quelques gouttes de guarana qui ne se sont pas mélangées et qui sont tombées au fond du petit pot que j'ai rempli en dernier, mais rien par rapport à la quantité totale.
La
consistance est très bien, l'étalement aussi, rien à redire sur le plan hydratation...Par contre à part un très très léger picotement à l'application, l'effet sur la circulation n'est pas flagrant...D'un autre côté, je ne sais pas si plus aurait été très agréable...A tester par quelqu'un ayant les lèvres pâles, ce qui n'est pas trop le cas ni pour moi ni pour la miss qui a déjà embarqué un stick.

Sources infos guarana : Top Santé - E.U.K - Cosmetics Design-Europe - Clarins - Natural beauty cosmetics

Source image : guarana 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 18:50 - Tests Ma Cosméto Perso - Commentaires [8] - Permalien [#]

03 septembre 2010

Beurre de prune maison, version 2.0...Simplissime !

beurre_prune_V2_1Bon je vous l'avais promis dans l'article précédent...Vraiment plus simple !

  • Faire fondre ensemble 30g de beurre de cacao (j'ai utilisé du beurre de cacao alimentaire en poudre, pas désodorisé mais pas très odorant non plus) et 20g d'huile d'amandon de pruneau, au bain-marie.
  • Verser dans un pot.
  • Attendre, attendre, attendre encore...Attendre plus de 5 heures !
  • Etre soulagée que ça prenne enfin, se dire que ça n'a pas l'air homogène...Et touiller un bon coup alors qu'on s'était promis de ne toucher à rien.
  • Finir de laisser prendre.
  • Et c'est tout !!!

J'ai choisi un beurre de cacao en poudre pour qu'il fonde plus vite et éviter de laisser inutilement mon huile d'amandon de pruneau, même si c'est une huile stable.
Je n'ai pas utilisé le réfrigérateur pour ne pas provoquer de cristalisation trop rapide et des petits grains durs.

Résultat : ça marche !!!

beurre_prune_V2_2

Une petite comparaison entre les 2 versions :

  • Visuellement ils sont très proches, sauf quand on regarde l'"empreinte" laissée quand on en prélève dans le pot. Pour la version cacao, le prélèvement se fait plus par morceau que par cuillerée, le trou a des bords plus francs.
  • Quand on dépose sur la peau, la version cacao fond plus facilement, en se transformant plus vite en huile rien qu'à la chaleur de la peau. Lorsqu'on étale et qu'on masse, la version "composite" pénètre plus facilement, la version cacao nécessite un plus long massage. Le toucher résiduel sur la peau est plus gras avec la version cacao.
  • Olfactivement, alors qu'il y a 2 fois plus d'huile d'amandon de pruneau dans la version cacao, elle sent moins la frangipane. Malgré sa faible odeur, le beurre de cacao "absorbe" l'odeur d'amande.

Je vous laisse zyeuter les photos pour vous faire une idée. Aucune des 2 ne fait de grains ni ne tire sur la peau...

beurre_prune_V2_3
A gauche la version cacao, à droite la version bi-beurres

beurre_prune_V2_4

Me voilà avec plein d'envies de beurres différents...Des combinaisons beurre de cacao/huile particulière...Et des envies de tests de divers mélanges de beurres naturels pour accompagner des huiles liquides originales ou précieuses.

Rendez-vous sur Hellocoton !


Beurre de prune : Quand on a pas de sous, faut avoir des idées !

beurre_pruneSouvenez vous (mais si faites un effort... ;-) )...A la fin de cet article, et aussi dans cette note de lecture, je vous avais parlé des différentes sortes de beurres qu'on trouve dans nos ingrédients cosmétiques.
Par beurre on entend corps gras solide à température ambiante et je dirais, sous climat tempéré alors on a des huiles comme coco et babassu qui sont un peu limites mais dans l'ensemble on visualise assez bien.

Les 2 grandes familles de beurres sont les beurres naturels et les beurres artificiels, enfin disons fabriqués.
Les premiers sont obtenus directement à partir du végétal, sans aucune autre opération que l'extraction, les autres résultent soit d'une hydrogénation partielle d'une huile (l'hydrogénation totale donne une cire), soit d'un mélange d'une huile donnée avec une huile hydrogénée d'origine indéterminée.

Bien entendu, comme tout le monde, même si je n'en parle pas forcément sur mon blog, je joue depuis longtemps à faire des beurres maison...J'ai testé différents mélanges avec acide stéarique, alcool cétylique, alcool cétéarylique, huile de palme bio, etc. dans différentes proportions.

Quand on a commencé à parler sur la toile du beurre de prune, j'ai tout de suite eu envie, envie confortée par la platitude de mon porte-monnaie, de le fabriquer plutôt que de l'acheter.
Et j'ai eu envie d'explorer une manière de faire différente, à savoir utiliser uniquement des produits dans leur état naturel, non transformés.
J'ai choisi de mélanger uniquement des beurres naturels et des huiles.

Pour le beurre de prune, j'ai réalisé une première version, un peu snob dirons certains, avec des beurres originaux. Je voulais pouvoir utiliser le résultat autant comme ingrédient pour une réalisation de cosmétique que pur, pour des plantes de pieds à assouplir, une bouche gercée, des coudes rêches ou des coins de nez malmenés...Et une autre version simplissime mais j'actualiserai demain car je tiens à un refroidissement progressif à température ambiante et aujourd'hui il fait chaud et c'est loooooooooong...

beurre_prune1 beurre_prune2

J'ai choisi d'utiliser un beurre acquis sous forme d'échantillon de 50 grammes chez Bilby, le beurre de phulwara ((Madhuca butyraceae) :
"Emollient, il est idéal pour les gerçures et a un effet protecteur contre le soleil. Il est stable contre l’oxydation. Peut-être utilisé dans les crèmes de massage, produits de soin pour la peau, maquillage, savons, produits solaires."
Il est annoncé mou à température ambiante "comme le beurre de mangue"...Dans les 2 cas, même si on a pas affaire à un beurre "caillou" comme le cacao, on est dans du plus dur que le karité. J'ai eu la surprise (alternance transport en été et nuit fraîche du Jura je pense) de le retrouver pas mal sous forme de "granulés" quand j'ai ouvert le pot pour l'utiliser.

J'y ai associé, pour avoir un beurre riche en insaponifiables, et surtout en phytostérols anti-inflammatoire du beurre de kpangnan (le mien vient de chez Of a Simple Nature mais il y en a aussi maintenant chez Bilby).

Et qui dit beurre de prune... Bien entendu de l'huile d'amandon de pruneau (autrement dénommée "prune confite"), huile pleine de vertus et de plus dotée d'une persistante odeur de frangipane.

beurre_prune6 beurre_prune4

J'ai choisi un procédé un peu particulier, pour tester...J'ai juste fait chauffer pour le fondre mon beurre de phulwara et je l'ai versé sur mes 2 autres ingrédients, ensuite j'ai trituré jusqu'à ce que tout soit homogène.
J'ai d'abord cru obtenir un beurre souple, voir très souple, comme vous pourrez le voir sur les photos prises environ une heure après la mise en pot, et puis, le lendemain, j'ai réalisé que mon beurre avait bien durci.
Il a finalement la consistance d'un beurre de karité mais il fond bien plus facilement sur la peau, de manière uniforme, il est bien moins filmogène et plus pénétrant, ça reste un pur gras mais l'effet gras est ultraléger et il est tout à fait utilisable pur pour les usages que j'ai cité plus haut.
L'odeur est bien entendu agréable, plus facile que l'huile pure pour moi qui n'aime pas les parfums forts.

Voilà les proportions que j'ai utilisées pour 50 grammes :

  • 20 g beurre de Pulwara Bilby and co
  • 20 g beurre de kpangnan Of a Simple Nature
  • 10g huile d'amandon de pruneau
  • Beaucoup d'huile de coude

beurre_prune5

Une heure après la fabrication

beurre_prune_10

Le lendemain !


Je réfléchis à l'inclure dans un cosmétique maintenant...

J'ai fait ce matin une toute autre version...Tout simplement du beurre de cacao et dde l''huile d'amandon de pruneau fondus ensemble, bien mélangés et versés tels quels en pot. J'attends que ça prenne sa consistance finale. Si ça donne quelque chose de sympa, on aura un moyen de se faire toutes sortes de beurres vite fait, pas cher ! Je vous tiens au courant. J'y suis peut-être allée un peu fort sur l'huile ou alors c'est parce qu'il fait très chaud !

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 août 2010

Crème corps Victoria

jasnille3J'ai décidé de m'attaquer méthodiquement à la Xyliance  ( = Cire n°2 d'Aroma-zone) !
J'en ai plus qu'assez d'obtenir des résultats aléatoires avec cet émulsifiant. Alors je repars de zéro et je vais tester les choses dans l'ordre, en faisant varier progressivement les paramètres.
Pour débuter une crème corps (enfin gambettes de croco) avec près de 40% de phase huileuse, un co-émulsifiant, des beurres, une toute petite 3e phase (les ingrédients qu'on ajoute sous 40°c) et uniquement ces ingrédients qui ne chauffent pas.
La structure est quasiment calquée sur le modèle proposé par Heike d'Olionatura.

Et que croyez vous qu'il arriva ? Et bien ça fonctionne !!!

Ingrédients

Phase huileuse pourcentage grammes
Macérat de vanille sur sésame 16,00% 16
HV amandon de pruneau 5,00% 5
Xyliance 5,00% 5
Alcool cétéarylique 2,00% 2
Dhupa 3,00% 3
Insaponifiables d'avocat 2,00% 2
Beurre d'avocat 5,00% 5
Total 38,00% 38



Phase aqueuse pourcentage grammes
eau 53,00% 53
glycérine 4,00% 4
Total 57,00% 57



Actifs et conservateurs pourcentage grammes
VitE 0,20% 0,2
Geogard221 0,80% 0,8
Honeyquat 3,50% 3,5
Absolue de jasmin grandifolium* 0,50% 0,5
Total 5,00% 5



Total général 100,00% 100



* Dilution à 10% dans jojoba

jasminVANILLE_1 amandes

Mode opératoire

  • Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains.
  • Récipient 1 : Peser la phase huileuse
  • Récipient 2 : Peser la phase aqueuse
  • cipient 3 : Peser la 3e phase (actifs et conservateurs)
  • Faire chauffer les récipients 1 et 2 dans 2 bains-marie différents (les ingrédients ne chauffent pas à la même vitesse).
  • Lorsque les 2 atteignent 75°c, verser le contenu du récipient 2 dans le récipient 1 et  mélanger au mini-mixer.
  • Quand l'émulsion est bien formée, passer au fouet à mains et continuer de mélanger pendant le refroidissement sans introduire d'air. Lorsque l'émulsion atteint 40°c, ajouter le contenu du récipient 3, mélanger au mini-mixer rapidement.  
  • Mélanger ensuite encore quelques minutes au fouet à main jusqu'à complet refroidissement.
  • Tester le pH. Ajuster entre 5 et 6 en ajoutant de l'acide lactique si nécessaire.
  • Mettre en pots à l'aide d'une spatule souple en faisant attention à ne pas laisser de bulles d'air. Etiqueter.

jasnille
L'effet du soleil à travers la paroi du pot...

Le pourquoi des ingrédients

  • Macérat de vanille sur sésame : l'huile de sésame est une bonne base relativement peu coûteuse pour les produits corps, parfumée de vanille, elle n'en est que plus agréable...
  • Huile d'amandon de pruneau (Prunus domestica) : Cette huile a une odeur et un goût naturels de pâte d'amande. Elle a une composition très intéressante, elle a des propriétés émollientes et elle est très nutritive. Elle pénètre aisément la peau. Elle est très stable.
  • Beurre de dhupa (Vateria indica) : Composition : acide stéarique 38 à 47 %, acide oléique 38 à 48 % et acide palmitique 9 à 15 %. Cette composition en fait un bon substitut du beurre de cacao. - Adoucissant, émollient,  protège du soleil. Utilisé en Inde pour la production de savon. Très stable à l’oxydation. S’étale bien. Peut être utilisé comme remède contre les rhumatismes et les lésions épidermiques. Fournisseur Bilby and co.
  • Insaponifiables d'avocat : ils sont constitués principalement de phytostérols anti-inflammatoires et réparateurs.
  • Beurre d'avocat (Persea gratissima) : Un cadeau de Laurence de Macosmetoperso " Le beurre d’avocat est extrait de la chair de l’avocat. De consistance molle, Le beurre d'avocat est extrêmement riche et hydratant. Contenant un grand nombre de vitamines, notamment A, C, D, E et d’acides aminés, le beurre d'avocat est très polyvalent et adapté à tous les types de soins (corps, visage, cheveux). Le beurre d'avocat est particulièrement adapté aux peaux matures et au soin du contour des yeux." Contrairement aux beurres d'avocat que j'avais utilisés jusque là qui étaient blancs, celui-ci a une belle couleur jaune. Je suis toujours à la recherche d'informations sur les possibilités d'obtenir un beurre d'avocat sans hydrogénation...
  • Xyliance ( = Cire n°2 d'Aroma-zone) : cire auto-émulsifiante sans PEG (dérivés éthoxylés), biodégradable, d'origine naturelle, qui offre une excellente stabilité -on y croit ! - et un toucher agréable sur la peau. Voir ici.
  • Alcool cétéarylique : co-émulsifiant, agent de consistance, étalement agréable.
  • Glycérine : Humectant . Voir Ici
  • Honeyquat ou miel hydratant (Inci: Hydroxypropyl trimomium honey) : "Extrait du miel, il donne un touché agréable à la peau. Plus efficace que la Glycérine, des tests d'efficacité ont montré qu’il a la capacité d’hydrater les cheveux et réparer les pointes fourchues. Laisse les cheveux propre, soyeux et doux. Utiliser entre 2% et 5% dans les formulations pour la peau et cheveux." (Bilby and co)
  • Geogard 221 = Ecogard (Bilby) : INCI : Dehydroacetic Acid, Benzyl Alcohol, Water. Conservateur agréé en bio, appelé également Cosgard ou Natraguard. Il s'agit d'un produit Lonza. Nécessite un Ph compris entre 2 et 6. Taux d'usage maximum 1,15%.
  • Vitamine E : Anti-oxydant, pour la conservation des huiles.

jasnille2

Les substitutions possibles

  • Macérat de vanille sur sésame : le macérat peut être fait sur une autre base telle que macadamia ou tournesol oléique, on peut aussi faire macérer une autre plante parfumée pour un autre accord olfactif (lavande, tilleul...) ou bien utiliser une huile "nature" (sésame, argan, macadamia, carthame, tournesol oléique...).
  • Huile d'amandon de pruneau : Sans cette huile, adieu la bonne odeur de frangipane...Augmenter le pourcentage de l'autre huile ou mettre une huile différente.
  • Beurre de dhupa : A remplacer par un beurre de même consistance...comme tout simplement le beurre de karité. On peut également utiliser du beurre de mowrah, de kpangnan...
  • Insaponifiables d'avocat : On peut substituer des insaponifiables de karité ou du vitamolive, à défaut augmenter le pourcentage de beurres.
  • Beurre d'avocat : Peut être remplacé par un autre beurre mou (jojoba, amande, macadamia, etc) ou par de l'huile/beurre de babassu.
  • Xyliance ( = Cire n°2 d'Aroma-zone) : Utiliser de la polawax si on s'autorise les PEG, ou bien du Montanov68 (Vegemulse), ou de l'Emulsan allemand, à tester avec de l'Olive douceur d'AZ.
  • Alcool cétéarylique : Remplacer par un mélange d'acide stéarique et d'alcool cétylique, à défaut par un seul des 2.
  • Glycérine : Remplacer par de l'urée, du xylitol, ou du sorbitol ou bien mettre en 3e phase du NFF, le duo acide lactique/lactate de sodium est aussi une possibilité...Tout ça sous réserve de tolérance avec cet émulsifiant...
  • Honeyquat ou miel hydratant : Utiliser du NFF ou bien des protéines de soie marine, éventuellement du panthénol.
  • Geogard 221 :Remplacer par un autre conservateur, adapter le pourcentage d'utilisation.
  • Vitamine E : A remplacer par un autre anti-oxydant, AOX Cos, extrait de romarin, Antiranz.

jasnille6

J'espère que mes filles aimeront l'odeur, moi j'aime beaucoup...Il y en a un pot pour chacune et leurs jambes à chouchouter...

Sinon,  il n'y a plus qu'à tester l'autre structure proposée sur Olionatura et ensuite faire varier doucement les ingrédients, le rapport entre les phases, le pourcentage d'ingrédients chauffés, pour voir ce qui fait capoter. Je vais bien finir par tout comprendre et tout maîtriser avec cet émulsifiant...Je l'aurais un jour, je l'aurais ! ;-)

Source des images : Jasmin - Vanille - Amandes

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 19:30 - Soins du corps - Commentaires [20] - Permalien [#]

24 août 2010

Crème visage Pommandise

pommandise5Le cahier des charges initial : Faire un produit largement inspiré du Fluide velours Pomme Amande de l'Occitane.
Je souhaitais conserver le parfum et une bonne pénétration, je n'étais pas spécialement attachée à la consistance. J'avais envie d'un fini "sec", limite poudreux. J'avais en tête une crème confortable et non grasse avec des effets anti-âges sans tomber dans trop d'actifs synthétiques.
 
J'ai eu des soucis avec l'incorporation de mon mélange chlorophylle/mica blanc brillant/dioxyde de titane. Je l'ai saupoudré dans mon émulsion avant l'incorporation de ma 3e phase (les ingrédients qu'on ajoute sous 40°C), l'amidon ayant été lui mélangé dans les huiles avant la chauffe...Et résultat plein de petits agglomérats blancs, j'ai longuement travaillé ma crème pour en éliminer le plus possible mais il en reste de tous petits, comme vous le verrez sur les photos. Rien de dramatique à l'application mais c'est dommage.

Je pense que j'aurais dû faire une sorte de pommade avec mon squalane que je n'ai pas mis à chauffer ou bien mélanger avec l'hydrolat de pomme avant incorporation.

Je suis donc partie de la composition du produit cité, je vous la liste avec les ingrédients que j'ai retenus, les ingrédients omis et les ingrédients substitués. J'ai été étonnée de la place au 2ème rang de la glycérine, ce qui implique une mini quantité d'huile, puisque l'huile végétale d'amande douce figure plus bas dans la liste et que je ne vois pas d'autres ingrédients gras naturels. Mon produit sera plus riche en gras, c'est certain...J'ai vainement cherché le silicium vanté dans l'argumentaire du produit...J'aurais pu en mettre, j'aime beaucoup ce produit, j'ai oublié en cours de route.


La liste donc :

  • fluide_pomma_amandeAqua/Water : OK
  • Glycerin : OK
  • Pyrus malus (Apple) fruit extract : HA pomme
  • Methylsilanol mannuronate(silicone) : silicone végétal maison (gel de carraghénane)
  • Cyclopentasiloxane(silicone) : Omis
  • Prunus amygdalus (Sweet almond) oil : HV amandon pruneau, HV d'amande douce, HV d'amaranthe
  • Triethylhexanoin : squalane
  • Methyl methacrylate crosspolymer(agent filmogène) : cire d'olive
  • Coriandrum sativum (Coriander) fruit oil : HE de coriandre (même si il est possible que ce soit là une huile végétale et non essentielle...)
  • Mannitol : xylitol
  • Prunus amygdalus dulcis (Sweet almond) protein : insaponifiables de karité et avocat
  • Corn starch modified : amidon de riz
  • Tocopheryl acetate : VitE
  • Ethylhexylglycerin : Omis
  • Parfum/Fragrance : fragrance Pink Lady et HE de camomille du Maroc (Orménie) réputée sentir la pomme
  • Acetum/Vinegar : AHA (je me sens plus en confiance niveau conservation)
  • Sodium hydroxide : inutile, pas besoin d'ajustement de pH
  • Glyceryl acrylate/Acrylic acid copolymer : Amigel (sclerotium gum)
  • Cetearyl glucoside : Montanov68
  • Glyceryl stearate SE : cire n°3 AZ
  • Xanthan gum : OK
  • Cyclohexasiloxane : Omis
  • Sodium polyacrylate : Omis
  • Acrylates/C10-30 Alkyl acrylate crosspolymer : Omis
  • Mica :  OK (blanc brillant)
  • CI 77891/Titanium dioxide : OK
  • CI 77288/Chromium oxide greens : chlorophylle
  • Phenoxyethanol, Benzoic acid, Dehydroacetic acid, Polyaminopropyl biguanide : Geogard 221

Le tableau détaillé des ingrédients pour les quantités...

Ingrédients

Phase huileuse pourcentage grammes
HV amandon pruneau 5,00% 7,5
squalane 4,00% 6
cire d'olive 1,00% 1,5
Insaponifiables de karité et avocat 2,00% 3
Montanov68 3,00% 4,5
Glyceryl stearate SE=cire n°3 2,00% 3
HV amaranthe 8,00% 12
Total 25,00% 37,5



Phase aqueuse pourcentage grammes
Eau 40,00% 60
Glycerine 4,00% 6
HA pomme 13,00% 19,5
Total 57,00% 85,5



Actifs et conservateurs pourcentage grammes
silicone végétal maison 7,00% 10,5
HE de coriandre et de camomille du Maroc 0,50% 0,75
xylitol 2,00% 3
amidon de riz 4,00% 6
VitE 0,20% 0,3
Fragrance Pink Lady
0,50% 0,75
AHA 1,00% 1,5
Sodium hydroxide A voir selon pH
0
Amigel 0,20% 0,3
Xanthane 0,20% 0,3
Mica blanc brillant 0,60% 0,9
Titanium dioxide 0,80% 1,2
chlorophylle 0,20% 0,3
Geogard 221
0,80% 1,2
Total 18,00% 27



Total général 100,00% 150

amandes2 pomme_vertecoriandre

Mode opératoire

  • Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains.
  • Récipient 1 : Peser l'ensemble de la phase huileuse sauf le squalane, la vitamine E et l'amidon
  • Récipient 2 : Peser l'eau et la glycérine
  • cipient 3 : Peser le xylitol, la xanthane et l'amigel
  • cipient 4 : Peser le dioxyde de titane, la chlorophylle et le mica 
  • Récipient 5 : Peser le reste des ingrédients
  • Faire chauffer les récipients 1 et 2 dans 2 bains-marie différents (les ingrédients ne chauffent pas à la même vitesse) en mélangeant bien le contenu du récipient 1 pour homogénéiser gras et amidon.
  • Lorsque les 2 atteignent 75°c, ajouter verser le contenu du récipient 3 dans le récipient 2 et  mélanger au mini-mixer. Il se forme un gel.
  • Ajouter ce gel à la phase huileuse en s'aidant d'une spatule et en mélangeant au mini-mixer.
  • Quand l'émulsion est bien formée ajouter les pigments et bien mélanger  au mini-mixer. Méthode à revoir, voir mes remarques en introduction.
  • Passer au fouet à mains et continuer de mélanger pendant le refroidissement sans introduire d'air. Lorsque l'émulsion atteint 40°c, ajouter le contenu du récipient 5, mélanger au mini-mixer rapidement.  Mélanger ensuite encore jusqu'à total refroidissement au fouet à main pour chasser tout l'air qui a pu entrer lors du mélange au mini-mixer.
  • Tester le pH. Ajuster si nécessaire entre 5 et 6 en ajoutant soit une solution très diluée de soude (prendre toutes les précautions d'usage et y aller goutte par goutte) ou du bicarbonate dissous dans de l'eau chaude.
  • Mettre en pots à l'aide d'une spatule souple en faisant attention à ne pas laisser de bulles d'air. Etiqueter.

pommandise1

Le pourquoi des ingrédients

  • Glycérine : Humectant, pour l'hydratation
  • HA pomme : Plus précisément eau végétale de pomme verte...Vertus indiquées par le fournisseur : Les polyphénols pour leur action antioxydante, anti-âge et l’effet anti rides. Les polyphénols de pomme auraient un pouvoir antioxydant bien supérieur à celui des fameuses vitamines C ou E - Affine le grain de peau, stimule le renouvellement naturelle des cellules - La pectine, fibres dites solubles extraites de la pomme, a des vertus emollientes et adoucissantes puissantes...Et bien sûr pour l'odeur.
  • Silicone végétal maison (gel de carraghénane) : pour le glissant, en remplacement de tous les silicones présents dans l'original même si je sais bien que je pourrais rivaliser avec ces produits...
  • HV amandon pruneau, HV d'amande douce, HV d'amaranthe : Je ne suis pas fan de l'huile d'amande douce, aussi j'ai préféré un cocktail de 3 huiles, l'amande douce pour rester tout de même dans le ton, mais aussi l'huile d'amandon de pruneau tant pour ses vertus que pour son parfum de frangipane et l'huile d'amaranthe pour ses vertus anti-âge.
  • Squalane d'olive : "Le squalane d'olive est intéressant en cosmétologie car cette substance est naturellement présente dans la peau humaine à raison de 15% environ. Le squalane humain est produit par les glandes sébacées. Il participe à la constitution du film hydrolipidique de la peau qui constitue une véritable barrière de protection, d'une part contre la perte en eau, d'autre part contre l'entrée des micro-organismes. En limitant la perte en eau, le squalane restaure la souplesse et la flexibilité de la peau. De par sa composition très proche du squalane humain, celui de l'huile d'olive présente une grande affinité avec la peau. On dit qu'il est biocompatible." L’olivier, trésor de santé », de Maria Bardoulat, éditions Alpen - Source.
  • cire d'olive : agent filmogène, plus glissant que la cire d'abeille.
  • HE de coriandre et d'orménie : J'ai utilisé de l'huile essentielle de graines de coriandre (Coriandrum sativum), plutôt utilisée habituellement pour ses vertus digestives, mais elle possède également des propriétés anti-infectieuses et antalgiques (l'huile essentielle produite à partir des feuilles est anti-inflammatoire). J'ai ajouté de l'huile essentielle d'Orménie ou camomille du Maroc, attention il y a plusieurs camomilles du Maroc, il s'agit là d'Ormenis multicaula, qui outre ses vertus anti-infectieuses et son utilisation contre eczéma et psoriasis est réputée avoir une odeur de pomme.
  • xylitol : Humectant, pour l'hydratation
  • Insaponifiables de karité et avocat : concentrés de phytostérols anti-inflammatoires et assouplissants.
  • Amidon de riz : Pour un toucher non gras.
  • Vitamine E : Antioxydant pour la conservation des huiles.
  • Fragrance bio Pink Lady : Fragrance naturelle - Seule pour moi sent trop le bonbon et pas vraiment le fruit mais vient bien tempérer le côté un peu abrupt des HE.
  • AHA (Inci : Aqua, Extracts of Vaccinum myrtillus, Saccharum officinarum, Acer sacharinum, Citrus aurantium dulcis, Citrus medica limonum) : Les AHA acides de fruits, sont un mélange concentré de cinq extraits de plantes : myrtille, sucre de canne, sucre d’érable, orange et citron. Ces extraits contiennent plusieurs AHA naturels. Les AHA (Alpha-Hydroxy-Acides) sont réputés pour obtenir une peau plus lisse et plus jeune en augmentant le taux de renouvellement cellulaire. .../...Les acides AHA ont une action keratolytique – ils affaiblissent les liens entre les cellules mortes, et donc en facilite l’élimination, donnant ainsi à la peau une apparence lisse fraîche et jeune. Source Bilby and co
  • Sodium hydroxide en solution très diluée ou bicarbonate de soude : uniquement si besoin de remonter le pH.
  • Amigel (sclerotium gum) : L'Amigel® est un épaississant et un gélifiant naturel qui permet - entre autres- de fabriquer facilement des gels aromatiques. L'Amigel est fabriqué à partir de la fermentation d'un champignon (Sclerotium rolfsii) et se présente sous forme de poudre. Source Biomada.
  • Montanov 68 : INCI : Cetearyl Alcohol (CA) and Ceteraryl Glucoside (CG) - HLB : 9.3 -  Pourcentage d'usage : 1 à 5% - Très stable à une grande variation de pH - S'achète chez Gisella Manske (Allemagne) ou chez Mes cosmétiques bio maintenant. Emulsifiant confortable...et écologique !
  • Cire n°3 AZ qui si elle n'est pas du Glyceryl stearate SE lui ressemble fort... Pour respecter la composition du produit d'origine et parce que 2 (ou plus) émulsifiants associés donnent un meilleur résultat qu'un émulsifiant unique. Le Montanov 68 contient un co-émulsifiant mais reste un émulsifiant assez simple, contrairement à d'autres qui comportent déjà plusieurs éléments, lui adjoindre un autre émulsifiant peut donc se révéler intéressant pour la stabilité et pour la texture.
  • Xanthane : comme pour les émulsifiants, il se dit que coupler 2 gélifiants donnent de meilleurs résultats qu'en utiliser un seul...Les gélifiants agissent sur la consistance mais favorise aussi la stabilité des émulsions.
  • Mica blanc brillant : pour donner bonne mine...ajouté à l'effet anti-rougeur de la couleur verte, illumine vraiment le teint.
  • Dioxyde de titane : Donne un produit bien opaque.
  • Chlorophylle : Donne une coloration verte assortie à la pomme et à l'amande qui sent rester sur la peau améliore sensiblement les rougeurs.
  • Geogard 221appelé Ecoguard ou cosgard selon les fournisseur INCI : Dehydroacetic Acid, Benzyl Alcohol, Water. Conservateur (antibactérien et antifongique) agréé en bio, produit Lonza. Nécessite un Ph compris entre 2 et 6. Taux d'usage maximum 1,15%.

pommandise pommandise3

Les substitutions possibles

  • Glycérine et xylitol : A remplacer par d'autres humectants et/ou hydratants comme le mannitol, le sodium pca, le couple acide lactique/lactate de sodium, le NFF, le miel hydratant, etc. Respecter dosage et mode d'emploi du fournisseur (ajouter en 3e phase si nécessaire).
  • HA pomme : Difficile de le remplacer sauf à choisir une autre harmonie olfactive, éventuellement, augmenter le pourcentage d'eau et s'en tenir à la synergie parfumante pour assurer l'odeur.
  • Silicone végétal maison (gel de carraghénane) : il se vend du silicone végétal tout prêt, sinon on peut utiliser un alginate. Si on l'omet, je pense que la crème aura un fini vraiment trop sec.
  • HV amandon pruneau, HV d'amande douce, HV d'amaranthe : on peut imaginer toutes sortes de synergies d'huiles anti-âge mais si on supprime l'huile d'amandon de pruneau, il faudra avoir recours à une fragrance synthétique, ce qui serait vraiment dommage...Ou alors on part sur un autre type de parfum. Ne pas oublier d'assurer une partie d"huile stable qui pourra chauffer. Quelques suggestions : Argan, macadamia, limanthes alba (écume des prés ou meadowfoam), baobab, fruit de la passion, marula, manketti et toutes les huiles de pépins de fruits, sans oublier aussi onagre et bourrache.
  • Squalane : Omettre et augmenter le pourcentage d'huile ou dans un genre différents remplacer par de l'huile de coco fractionnée.
  • cire d'olive : on pourra lui substituer toute cire végétale de point de fusion comparable (éviter riz, carnauba et candellila).
  • HE de coriandre et d'Orménie, fragrance Pink Lady : Libre à vous de partir sur une toute autre idée de parfum, toujours vérifier les propriétés et précautions d'emploi des huiles essentielles, choisir des fragrances naturelles.
  • Insaponifiables de karité et avocat : J'ai mis moitié-moitié, on peut n'en utiliser qu'un seul ou remplacer l'un ou les 2 par du vitamolive, on peut aussi si on a pu s'en procurer (sites étrangers US ou australiens de mémoire) utiliser les protéines d'amande du produit d'origine. Sinon à défaut, utiliser du beurre de karité ou d'avocat.
  • Amidon de riz : tout autre amidon est utilisable (maïs, arrow root...)
  • Vitamine E : A remplacer par un autre anti-oxydant, AOX Cos, extrait de romarin, Antiranz.
  • AHA : Voir pour utiliser du vinaigre de pomme comme dans la composition originale ou bien utiliser de l'acide lactique (ajuster le pourcentage).
  • Xanthane et Amigel (sclerotium gum) : utiliser une autre composition de gélifiants ou bien simplement un des 2, gomme adragante, gomme cellulose, gomme konjac, gomme karaya. Adapter le mode opératoire.
  • Montanov68 et Glyceryl stearate SE (cire n°3 AZ) : On peut utiliser un seul des 2 émulsifiants ou bien voir du côté du couple VE/MF, ou de l'Emulsan et du Tegomuls allemands ou pourquoi pas de la cire Olive douceur d'AZ.
  • Mica blanc brillant, Titanium dioxide et chlorophylle : Utiliser un autre mélange de pigments ou omettre.
  • Geogard 221: Remplacer par un autre conservateur, adapter le pourcentage d'utilisation.

Je suis plutôt satisfaite du résultat, une crème -et non un fluide- qui se tient bien et pénètre rapidement en laissant un fini à la fois mat et nacré. Je pense que cette crème devrait être parfaite en base pour celles qui se maquillent. A voir sur le long terme pour l'effet anti-âge...En tous cas, confort ne rime pas ici avec effet gras, collant ou filmogène.
J'ai testé l'odeur sur ma miss qui sans avoir aucun indice a immédiatement reconnu la pomme et l'amande...On en mangerait...

Source des images : pomme - amande - coriandre


Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 15:00 - Soins du visage - Commentaires [21] - Permalien [#]

04 août 2010

Crème corps Rose de soie

creme_corps_rose...Ou quand la v (= cire n°2 d'AZ) frappe à nouveau !!!
Après mon succès avec la crème Ginger Daisy réalisée pour l'interview de Pearl and Beauty et mon rattrapage sur le gong avec la crème buste Neneh cherry, j'ai cru tenir ma solution pour réussir une belle crème avec cet émulsifiant...L'acide stéarique ! La première en contenant alors que pour la seconde j'ai utilisé de l'alcool cétylique.
J'ai donc bâti cette nouvelle crème corps sur la même structure que la Ginger Daisy...Bien entendu pas les mêmes huiles, actifs, etc. mais la même structure, les mêmes proportions et l'acide stéarique !

Et que croyez vous qu'il arriva? Tout comme d'habitude, tout se passe bien lors de l'émulsion, crème superbe...Je continue à mélanger doucement mais avec constance jusqu'à complet refroidissement...Je pose mon pot verseur pour attraper mes contenants et ma spatule, je quitte donc ma crème 5 secondes et...Patatras, début manifeste de cervelle de poussin !!! Mais c'est quoi ce cirque ???

Forte de mon rattrapage crème buste, je me dis qu'un gélifiant va rattraper l'affaire...Plutôt que de perdre du temps à aller chercher l'Amigel, j'attrape mon pot de gel de carraghénane maison qui n'était pas loin et hop...Et hop ? Eeeeeeet hooooop ? Que nenni ! Encore plus cervelle de poussin ! J'ai donc déposé mon bol dans mon bain-marie encore chaud (mais pas trop, mes pauvres actifs, ma pauvre absolue... :-( ) et j'ai, vite fait bien fait, fait fondre du ceralan et du beurre de cacao...Oui les grands moyens !
J'ai ensuite versé le mélange dès la fonte du céralan, presque goutte à goutte en mélangeant bien, ensuite un coup de mini-mi
xer et tout est reparti droit...Bon avec une consistance un peu mousseuse pas prévue au programme, mais l'émulsion est stable.

Le résultat est sympa, pas de souci, j'ai recalculé tout pour vous donner des pourcentages (au début il y avait bien 5% de
ciure émulsifiante), mais bon, ce n'est pas ce qui était prévu et surtout, je n'ai toujours pas percé le mystère de cette ~#{[|`\^@]  de cire émulsifiante ! J'ai aussi revu le mode opératoire.

Ingrédients

Phase huileuse pourcentage grammes
cire n°2 3,60% 9
acide stéarique 1,80% 4,5
karité 7,20% 18
huile de camélia 2,80% 7
huile de jojoba 3,60% 9
beurre de  cacao 4,60% 11,5
ceralan 1,00% 2,5
macérat vanille 3,60% 9
Total 28,20% 70,5



Phase aqueuse pourcentage grammes
eau 47,20% 118
hydrolat de rose 11,80% 29,5
glycérine 1,80% 4,5
Total 60,80% 152



Actifs et conservateurs pourcentage grammes



phytokératine 2,00% 5
geogard 0,80% 2
vitE 0,20% 0,5
allantoïne 0,40% 1
HE 0,40% 1
gel carraghénane 3,60% 9
HAG rose 1,80% 4,5
soie marine 1,80% 4,5
Total 11,00% 27,5



Total général 100,00% 250



HE bois de rose, géranium, absolue de rose

rose_centifolia VANILLE pelargoniumgraveolens

 Mode opératoire :

  • Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains.
  • Récipient 1 : Peser l'ensemble de la phase huileuse
  • Récipient 2 : Peser l'eau et la glycérine
  • cipient 3 : Peser la poudre de phytokératine
  • cipient 4 : Peser le gel de carraghénane
  • Récipient 5 : Peser le reste des ingrédients
  • Faire chauffer les récipients 1 et 2 dans 2 bains-marie différents (les ingrédients ne chauffent pas à la même vitesse).
  • Lorsque les 2 atteignent 75°c, verser le contenu du récipient 2 dans le récipient 1 et  mélanger au mini-mixer.
  • Quand l'émulsion est bien formée, passer au fouet à mains et continuer de mélanger pendant le refroidissement sans introduire d'air. Lorsque l'émulsion atteint 40°c, ajouter le contenu du récipient 3, mélanger au mini-mixer rapidement. Puis le contenu du récipient 5, mélanger, et pour finir le gel. J'ai ajouté une goutte de colorant alimentaire rouge pour me mettre du rose au coeur.
  • Mélanger ensuite encore quelques minutes au fouet à main pour chasser tout l'air qui a pu entrer lors du mélange au mini-mixer.
  • Tester le pH. Ajuster entre 5 et 6 en ajoutant de l'acide lactique si nécessaire.
  • Mettre en pots à l'aide d'une spatule souple en faisant attention à ne pas laisser de bulles d'air. Etiqueter.

creme_corps_rose_1

Lumière pourrie pour les photos, il pleuvait à verse dehors... :-(

Le pourquoi des ingrédients

  • xyliance (= cire n°2 d'AZ) : émulsifiant sensé être facile, qui me sort par les narines mais qui est naturel...Pour des éléments plus techniques, voir ici.
  • acide stéarique : co-émulsifiant, épaississant
  • karité : Propriétés sur le plan de la régénération cellulaire et au niveau de la micro circulation capillaire, ainsi que des propriétés anti-élastase, propriétés anti-inflammatoires. Voir ici.
  • huile de caméllia : Traditionnellement utilisé en Asie pour le soin de la peau et des cheveux.
  • huile de jojoba : Le jojoba offre une émollience sèche, ni collante ni grasse. Le jojoba réduit significativement la perte d’eau de l’épiderme sans en bloquer complètement la respiration.Il augmente la souplesse et l’élasticité de la peau. Il est en affinité avec le sébum humain. Voir ICI
  • beurre de cacao : (Theobroma cacao) est utilisé dans les baumes adoucissants, les crèmes hydratantes intensives, les sticks à lèvres, ainsi que les huiles de massage. Il est nourrissant et protecteur de la peau,il possède des qualités cicatrisantes et anti-vergetures.
  • céralan : Il s'agit d'une cire d'abeille modifiée, on en trouve une description complète chez le fabricant Koster, et en français s'il vous plaît... ;-) sous l'intitulé Cera Bellina. Son INCI est : Polyglyceryl-3 Beeswax. Elle sert d'agent de consistance et e coémulsifiant.
  • macérat de vanille sur huile de sésame : l'huile e sésame est une bonne base relativement peu coûteuse pour les produits corps, parfumée de vanille, elle n'en est que plus agréable...
  • hydrolat de rose : Pour le parfum et tonifie, rafraîchit, hydrate et apaise la peau. Adoucissant, convient très bien aux peaux sèches et sensibles. Purifiant et astringent, il est très apprécié des peaux grasses. Par ses propriétés anti-rides et raffermissantes il est idéale pour les peaux manquant de fermeté et pour les peaux matures.
  • glycérine : Humectant . Voir Ici
  • phytokératine -poudre- (Hydrolysed wheat protein) : Hydratant du cheveu, renforce sa structure, donne de la brillance et de la souplesse. Source Aroma-Zone.
  • Geogard 221 = Ecogard (Bilby) : INCI : Dehydroacetic Acid, Benzyl Alcohol, Water. Conservateur agréé en bio, appelé également Cosgard ou Natraguard. Il s'agit d'un produit Lonza. Nécessite un Ph compris entre 2 et 6. Taux d'usage maximum 1,15%.
  • Vitamine E : Anti-oxydant, pour la conservation des huiles.
  • allantoïne :  Anti-inflammatoire, adoucissant, cicatrisant.
  • gel de carraghénane : = Silicone végétal : gélifiant, stabilisant, mais il apaise également la peau et apporte un toucher glissant et soyeux. Voir fabrication ici.
  • extrait de rose rouge maison (dans eau/alcool/glycérine) : pour le parfum...
  • soie marine, ou  protéines végétales hydrolysées : Alternative à la soie animale, protecteur, hydratant, formant un film sur la peau.
  • huiles essentielles de géranium et bois de rose, absolue de rose : les huiles essentielles en plus de leurs propriétés viennent renforcer à moindre coût le parfum de l'absolue de rose.

cr_me_corps_rose_de_soie

Quand je fais joujou avec l'option photo masques de Photofiltre... ;-)

Substitutions possibles

  • xyliance (= cire n°2 d'AZ) : Utiliser de la polawax si on s'autorise les PEG, ou bien du Montanov68 (Vegemulse), ou de l'Emulsan allemand, à tester avec de l'Olive douceur d'AZ.
  • acide stéarique : l'alcool cétylique ou cétéarylique ou le le cetylpalmitateconviennent également.
  • karité : La variante nilotica ou le beurre de kpangnan seront parfaits, à défaut utiliser du beurre de kokum, de sal, de dhupa, de mowrah.
  • huile de caméllia : A intégrer également  à chaud...Huile de Limanthes alba, de moringa, de baobab, d'argan...A froid, en 3e phase huile de bourrache, d'onagre, de kukui...Bref une belle huile précieuse.
  • huile de jojoba : On peut utiliser une huile liquide protectrice qui supporte d'être chauffer comme macadamia ou argan mais vraiment le jojoba est particulier et vaut l'investissement !
  • beurre de cacao : Remplacer par un beurre dur comme le beurre de mangue, de sal ou d'illipé.
  • céralan : Supprimer et augmenter le pourcentage d'émulsifiant principal, ou moins prudent...Utiliser e la cire d'abeille classique ou une cire végétale mais elles n'ont pas de propriétés émulsifiantes.
  • macérat de vanille sur huile de sésame : le macérat peut être fait sur une autre base telle que macadamia ou tournesol oléique, on peut aussi faire macérer une autre plante parfumée pour un autre accord olfactif (lavande, tilleul...).
  • hydrolat de rose : A remplacer par un autre hydrolat parfumé, fleur d'oranger, géranium, ylang ylang, santal, verveine, tilleul, les possibilités sont infinies, penser à votre harmonie finale.
  • glycérine : Remplacer par de l'urée, du xylitol, ou du sorbitol ou bien mettre en 3e phase du NFF .
  • phytokératine : Remplacer par du panthénol, des protéines de riz ou d'avoine
  • Geogard 221 :Remplacer par un autre conservateur, adapter le pourcentage d'utilisation.
  • Vitamine E : A remplacer par un autre anti-oxydant, AOX Cos, extrait de romarin, Antiranz.
  • allantoïne : Remplacer éventuellement par des extraits CO2 (calendula, rose musquée, argousier, cassis, camomille, ou bien intégrer une part de macérat de grande consoude dans les huiles.
  • gel de carraghénanes : On peut remplacer le gel de carraghénanes par du gel d'aloe vera ou ajouter un autre gélifiant (xanthane, amigel...)
  • extrait de rose rouge maison (dans eau/alcool/glycérine) : Utiliser un autre extrait parfumé et/ou actif.
  • soie marine ou  protéines végétales hydrolysées : Y substituer une autre protéine végétale (avoine, blé, riz...), le miel hydratant peut aussi être intéressant.
  • huiles essentielles de géranium et bois de rose, absolue de rose : autre synergie à assortir avec les autres ingrédients parfumés.

Bon, au final une petite crème sympa et agréable tant au nez qu'au toucher...Mais là n'est pas la question !

Quand arriverai e à dompter cet émulsifiant ? J'entends par là, obtenir le résultat attendu, sans ajout et péripéties rocambolesques. Parce que franchement à la fin ça lasse hein !

J'ai en tests prévus la cire n°3 d'AZ et l'Olive douceur aussi d'AZ...J'espère que ce sera moins sportif !

Source des images : Rose, vanille, géranium

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 18:22 - Soins du corps - Commentaires [13] - Permalien [#]

02 août 2010

Gommage corps : crumble Passion-citron

Un remake de ma Patapolir, pour les gourmandes !
On en mangerait ! Ma petite peau sensible qui devient rouge comme une pivoine avec un gommage plus dur, comme un gommage au sel fin et huile, adore cette pâte ! Et cette version sent vraiment bon, elle s'accorde d'ailleurs très bien avec la crème de douche Gourmandise.

Ingrédients

  • Flocons d'avoine (bio) moulus 60 grammes
  • Poudre d'écorce de citron (bio) 20 grammes
  • Poudre d'amande (bio) 40 grammes
  • Sucre bio 80 grammes
  • Savon liquide (Alep bio d'Emma Noël) 40 grammes
  • Huile de jojoba bio 25 grammes
  • Beurre de karité (brut Velan non bio) 25 grammes
  • Fragrance naturelle Fresholi Fruit de la passion

amandes  lemon Passion_Fruit

Mode opératoire

  • Mélanger les ingrédients secs dans un récipient
  • Mélanger dans un autre récipient sans battre le savon, l'huile de jojoba et la fragrance
  • Faire fondre le karité au bain-marie, ajouter le en mélangeant délicatement au mélange jojoba/savon.
  • Verser le tout dans les poudres et bien mélanger pour avoir un résultat homogène.
  • Mettre en pots à large ouverture, étiqueter.

gommage_crumble gommage_crumble1

Substitutions

  • Flocons d'avoine, poudre d'écorce de citron, poudre d'amande : on peut utiliser toutes sortes de poudres exfoliantes en fonction de l'abrasion souhaité... Autres flocons moulus, noix de coco, poudre d'écorce d'orange, poudre de rose, poudre d'algues, poudre de coque de noix, perles de jojoba, graines de pavot...
  • Sucre : la granulation du sucre va aussi faire varier l'abrasion
  • Savon liquide : à défaut base moussante ou mélange de tensio-actifs
  • Huile de jojoba : ou autre huile liquide stable (argan, macadamia, sésame...)
  • Beurre de karité : ou autre beurre de consistance similaire (karité nilotica, kpangnan, kokum...)
  • Fragrance naturelle : ou huile essentielle adaptée

gommage_crumble

On a là une version très consistante et toute douce.
Pour utiliser, prélever une noix et faire une boule au creux de la main qu'on utilisera pour passer sur le corps dans la baignoire ou la douche...Ou même sur le visage ! J'ai testé et c'est tout à fait agréable, ça n'arrache pas du tout la peau.
Le rinçage est facilité par le savon et huile et beurre laissent la peau souple et nourrie.
Avec le gommage miel/pavot de ma NSP Marie-Joe, ce sont vraiment mes gommages préférés !

Source des images : amandes, citron, fruit de la passion

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 08:46 - Soins du corps - Commentaires [17] - Permalien [#]


Fin »