Labelblue - Belle et bien naturellement

Cosmétiques et produits de toilette faits maison - Formules et ingrédients

28 mai 2010

Crème corps vergetures L'amie Mosa

amie_mosa1Pour une dame qui à force de tester des échantillons de  ma production a fini par me demander si je ne pourrais pas faire quelque chose pour les vergetures qu'elle a depuis ses grossesses...Je lui  ai rattrapé ses mains qui étaient dans un état lamentable avec le baume Sweet Honey mais là je ne lui ai pas promis de miracle...
J'ai donc préparé une formule assez riche pour assouplir la peau, avec des actifs cicatrisants et reconstructeurs, la synergie d'huiles essentielles est celle utilisée par la marque Erbaviva dans son huile anti-vergetures.
Déjà en améliorant l'aspect et la tonicité de la peau, cela peut permettre de rendre les vergetures moins visibles.
J'ai recommandé une application matin et soir, je vais suivre l'évolution...
Sur le plan olfactif, c'est très aromatique et, ce qui n'est pas étonnant car j'ai dépassé les 2%, l'huile de tamanu donne une odeur de noix caractéristique. Le tout n'est pas franchement désagréable mais un peu spécial tout de même.
J'ai été étonnée de la légèreté de la phytokératine hydrolysée en poudre, un peu inquiète du volume à incorporer mais ça s'est bien intégré et les petits amalgames se sont bien dissous sans difficultés.
Autre surprise, j'ai réalisé un macérat à base de poudre de tepezcohuité de chez Aroma-Zone (j'ai fait un "héritage" d'ingrédients AZ, vous allez en voir passer quelques uns dans un futur proche...) sur argan, au saucier..Et cette poudre est tellement fine, que j'ai renoncé à tout filtrer après 3 passages sur filtre à thé papier. Mon macérat est donc très foncé...Mais on ne distingue aucune trace de poudre dans le produit fini.

Ingrédients


Poids total en grammes 200
Phase huileuse pourcentage grammes
tamanu 2,00% 4
karité 3,00% 6
vitamolive 3,00% 6
squalane olive 3,00% 6
coco fractionnée 5,00% 10
emulsan 5,00% 10
alcool cétéarylique 2,00% 4
tepezcohuité sur argan 7,00% 14
Total 30,00% 60



Phase aqueuse pourcentage grammes
eau 41,00% 82
glycérine 4,00% 8
silicium 15,00% 30
Total 60,00% 120



Actifs et conservateurs pourcentage grammes
co2 calendula 0,70% 1,4
co2 argousier 0,60% 1,2
co2 rose musquée 0,70% 1,4
aloe vera 40 0,80% 1,6
phytokératine 4,50% 9
Geogard 221 0,80% 1,6
vitE 0,20% 0,4
HE 1,70% 3,4
Total 10,00% 20



Total général 100,00% 200



synergie HE : carotte, lavande aspic, mandarine, santal, romarin à cinéole, géranium rosat

tepezcohuit_ tamanu fleurs_carotte

Mode opératoire

Préparer son plan de travail, le désinfecter à l’alcool à 70°, ainsi que l’ensemble des instruments et les contenants, désinfecter ses mains.  

  • cipient 1 : Peser le macérat sur argan, l'huile de coco fractionnée, le beurre de karité, l'Emulsan et l'alcool cétéarylique
  • cipient 2 : Peser l'eau et la glycérine
  • cipient 3 : Peser la phytokératine en poudre 
  • cipient 4 : Peser le reste des ingrédients, même si tout ne se mélange pas, ce n'est pas grave, ça arrive pêle mêle quand on verse en 3e phase. 
  • Faire chauffer les récipients 1 et 2 dans 2 bains-marie différents (les ingrédients ne chauffent pas à la même vitesse).
  • Lorsque les 2 atteignent 75°c, ajouter la xanthane dans l'eau et mixer pour former un gel.
  • Verser le contenu du récipient 2 dans le récipient 1 en s'aidant d'une spatule souple et  mélanger au mini-mixer.
  • Quand l'émulsion est bien formée, passer au fouet à mains et continuer de mélanger pendant le refroidissement sans introduire d'air. Lorsque l'émulsion atteint 40°c, ajouter la phytokératine, mélanger, puis le contenu du récipient 4, mélanger au mini-mixer. Agir rapidement et bien ramener le produit des bords vers le centre.
  • Mélanger ensuite encore quelques minutes au fouet à main pour chasser tout l'air qui a pu éventuellement entrer lors du mélange au mini-mixer.
  • Tester le pH. Ajuster entre 5 et 6 en ajoutant de l'acide lactique si nécessaire.
  • Mettre en pots à l'aide d'une spatule souple en faisant attention à ne pas laisser de bulles d'air. Etiqueter.

amie_mosa2

Le pourquoi des ingrédients

  • Huile d'argan : Assouplit, évite le dessèchement et le vieillissement, restaure le film hydrolipidique, neutralise les radicaux libres. C'est une huile riche en acides gras insaturés et en stérols. Sa richesse en acide oléique en fait une huile stable.
  • Tepezcohuité (Mimosa tenuiflora) : Une plante miraculeuse en matière de cicatrisation. Voir mon blog Huiles infusées.
  • Beurre de karité : Propriétés sur le plan de la régénération cellulaire et au niveau de la micro circulation capillaire, ainsi que des propriétés anti-élastase, propriétés anti-inflammatoires.
  • Huile de coco fractionnée : Très émolliente et pénétrante.
  • Huile de tamanu : "L'huile de tamanu est extraite des amandes contenues dans le fruit. Cette amande se révèle très oléagineuse après dessiccation. Elle fournit une huile aux propriétés protectrices qui favorise la cicatrisation en régénérant les cellules de l'épiderme comme celles des muqueuses." Source Labo Hévéa, lire la suite.
  • Squalane d'olive : "Le squalane d'olive est intéressant en cosmétologie car cette substance est naturellement présente dans la peau humaine à raison de 15% environ. Le squalane humain est produit par les glandes sébacées. Il participe à la constitution du film hydrolipidique de la peau qui constitue une véritable barrière de protection, d'une part contre la perte en eau, d'autre part contre l'entrée des micro-organismes. En limitant la perte en eau, le squalane restaure la souplesse et la flexibilité de la peau. De par sa composition très proche du squalane humain, celui de l'huile d'olive présente une grande affinité avec la peau. On dit qu'il est biocompatible." L’olivier, trésor de santé », de Maria Bardoulat, éditions Alpen - Source.
  • Vitamolive : Insaponifiables d'huile d'olive et vitamine E (1%),protège la peau des radicaux libres, emollient, favorise l'hydratation.
  • Emulsan : L'Emulsan (INCI Methyl glucose sesquistéarate) est un émulsifiant d'origine végétale, sans PEG ni dérivé ethoxylé. Il donne des émulsions de type huile dans eau. Il a également des propriétés émollientes, il convient particulièrement aux peau sèches, sensibles et réactives. Les crèmes et lotions avec l'Emulsan pénètrent vite. La peau est souple et douce. Dosage : 2 - 8% Voir ici.
  • Alcool cétéarylique : Agent de consistance, d'étalement.
  • Eau : Utiliser de préférence une eau faiblement minéralisée, Mont Roucous ou Rosée de la reine sont très bien.
  • Glycérine : Humectant . Voir Ici
  • Silicium liquide : Aide au maintien de l’élasticité de la peau , joue un rôle important dans la restructuration des fibres d'élastine et de collagène.
  • Extrait CO2 de calendula : Anti-bactérien, anti-inflammatoire, calmant, régénérant.
  • Extrait CO2 d'argousier : Très bon cicatrisant et régénérant.
  • Extrait CO2 de rose musquée : Idem, l'huile de rose musquée est un grand classique des soins anti-vergetures
  • Aloe vera x40 : On ne présente plus les vertus cicatrisantes de l'aloe vera. Je l'utilise sous une forme concentrée pour plus de pratique.
  • Phytokératine (protéines de blé hydrolysées) : Apporte douceur et souplesse à la peau- Protège la peau de la déshydratation (Source AZ)
  • Synergie d'huiles essentielles : J'ai utilisé, comme indiqué plus haut, une synergie copiée sur un produit du commerce mais tout simplement parce qu'elle collait bien aux huiles essentielles proposées dans les différentes formules que j'avais recensées sur ma fiche récapitulative Vergetures et cicatrices.
  • Geogard 221 = Ecogard (Bilby) : INCI : Dehydroacetic Acid, Benzyl Alcohol, Water. Conservateur agréé en bio, appelé également Natraguard. Il s'agit d'un produit Lonza. Nécessite un Ph compris entre 2 et 6. Taux d'usage maximum 1,15%.
  • Vitamine E : Anti-oxydant, pour la conservation des huiles.

Substitutions possibles

  • Huile d'argan : A remplacer par de l'huile de macadamia, bon support de macérat ou dans une version "luxe" par de l'huile de moringa ou de meadowfoam, stables et intéressantes.
  • Tepezcohuité (Mimosa tenuina) : Peu de plantes seront aussi efficaces...A défaut on peut  utiliser calendula, achillée, lavande, violette, grande consoude...
  • Beurre de karité : La variante nilotica ou le beurre de kpangnan seront parfaits, à défaut utiliser du beurre de kokum, de sal, de dhupa, de mowrah.
  • Huile de coco fractionnée : A remplacer par une huile fine, comme noyau d'abricot ou de pêche (dans ce cas, ne pas chauffer, introduire en 3e phase), ou augmenter le pourcentage de squalane. Bon à savoir...Le complexe orchidée qu'on trouve chez certains fournisseurs (OASN, Macosmétoperso...) est sur base de capric/caprylic tryglycérides dont est composée l'huile de coco fractionnée et pourra donc être utilisée en substitution.
  • Huile de tamanu : Utiliser éventuellement de l'huile d'andiroba, ou de périlla ou de karanja, à défaut une huile précieuse plus courante comme onagre ou bourrache, qui n'aura pas les mêmes propriétés mais sera également intéressante.
  • Squalane d'olive : Utiliser uniquement de l'huile de coco fractionnée ou du Vitamolive, à défaut augmenter le pourcentage de macérat ou d'huile de base.
  • Vitamolive : Idem, on peut également utiliser des insaponifiables d'avocat ou de karité, qu'il faudra faire chauffer car ils se présentent sous forme de "beurre".
  • Emulsan : Utiliser un autre émulsifiant donnant une texture confortable, xyliance (=cire n°2 AZ), montanov68 (=Végémulse des Mes cosmétiques bio) ou polawax...
  • Alcool cétéarylique : A remplacer par un mélange d'alcool cétylique et d'acide stéarique, à défaut par un des 2.
  • Glycérine : On peut utiliser un autre humectant, urée, sodium pca, duo acide lactique/lactate de sodium ou incorporer un hydratant en 3e phase, NFF, miel hydratant...Ajuster les pourcentages si nécessaires.
  • Silicium liquide : Le silicium en gel convient également sinon remplacer par un extrait de prêle (Equisetium arvense) et compléter par pus d'eau ou du jus ou gel d'ale vera si vous n'utilisez pas d'aloe vera concentré.
  • Extraits CO2 de calendula, d'argousier; de rose musquée : on peut utiliser les huiles ou macérats (pour le calendula) correspondantes, jouer alors avec l'huile de coco fractionnée, on peut également employer d'autres extraits CO2 (carotte, matricaire...).
  • Aloe vera x40 : Il est possible d'utiliser du jus ou du gel en remplacement d'une partie de l'eau ou si on utilise pas de silicium.
  • Phytokératine (protéines de blé hydrolysées) : On trouve de la kératine sous forme liquide, à défaut utiliser d'autres protéines végétales hydrolysées (avoine, riz, soie marine...). Dans les autres actifs possibles, il y a l'allantoïne et le MSM (j'y ai pensé trop tard !)...Et sans doute bien d'autres...
  • Synergie d'huiles essentielles : Voir la fiche citée plus haut pour choisir une autre synergie.
  • Geogard 221 :Remplacer par un autre conservateur, adapter le pourcentage d'utilisation.
  • Vitamine E : A remplacer par un autre anti-oxydant, AOX Cos, extrait de romarin, Antiranz.

amie_mosa3 amie_mosa4

Je ne sais pas pourquoi, j'ai eu un mal de chien à pondre cet article...canalblog m'a planté une sauvegarde en brouillon de l'article presque fini, je n'arrivais à rien et là je le termine secouée par un hoquet atroce...Bizarre... lol
Pour le nom, malgré un brainstorming sur Facebook...Rien ne m'a vraiment convaincue, alors j'en reste sur le jeu de mots de mon fiston... L'amie Mosa... En référence au Mimosa tenuiflora... On fait ce qu'on peut hein...
J'ai remis son pot à la destinataire avec une bête étiquette rédigée à la main...Alors pas d'étiquette !
Mais des photos tout de même...

Source des images :Tepezcohuité - Tamanu - Fleurs de carotte

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par bluetansy à 12:00 - Soins du corps - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    Coucou
    la voici enfin...j'aime bien son nom moi!!! et bravo et merci de prendre le temps de nous donner des substitions....non seulement c'est utile mais en plus moi j'apprends plein de chose :

    Posté par Flocréa, 28 mai 2010 à 12:21
  • Oh une bien belle formule, j'aime beaucoup l'effet de la tepezcohuité mais oui c'est vraiment galère à filtrer . Je me demande même si tu n'aurais pas pu utiliser de l'huile de Calophyle Ino. qui est une merveille pour la circulation sanguine.

    En tout cas ce qui est sur c'est qu'elle aura une peau bien nourri et douce

    Posté par Mariejoe, 28 mai 2010 à 12:21
  • J'avais déjà fait du macérat avec de l'écorce broyée moi même au moulin à café, c'était moins galère...
    Il y a de l'huile de calophylle MJ, c'est l'huile de tamanu, c'est la même chose ! On l'appelle aussi Forihana de mémoire.

    Posté par bluetansy, 28 mai 2010 à 12:27
  • Effectivement, la poudre de tépezcohuite est très difficile à filtrer... Idem pour la poudre d'urucum d'AZ !! Alors dans mes macérât il en reste également un peu au fond du flacon...
    Ta recette a l'air très efficace en tous cas ^^
    MJ rhoooo même moi je le savais que calophylle ino... c'était la même chose que tamanu mdrr
    En revanche, moi c'est l'huile de meadowfoam que je ne connais pas ??

    Posté par Sealeha, 28 mai 2010 à 14:19
  • Limanthes alba, on la trouve chez Bilby avec le nom traduit "écume des prés", très bonne huile, très stable, plein de propriétés et très haute tolérance même par une peau très réactive.

    Posté par bluetansy, 28 mai 2010 à 14:50
  • Rien que ça !! Elle fait drôlement envie !!

    Posté par Sealeha, 28 mai 2010 à 16:46
  • décoction de prêle?

    Ah si, il est super ton titre!!
    Je me garde cette recette sous le coude pour quand j'aurais plus de temps (un jour peut-être?!), car je n'ai pas été gâtée par mes grossesses non plus...
    J'ai presque tous les ingrédients sauf le silicium, je vais voir si j'en trouve dans mon magasin bio....
    Sinon il y a plein de prêle par chez moi, tu crois qu'une décoction/infusion bien corsée à la place de l'eau ferait l'affaire?
    Bizoux bizoux Blue!

    Posté par mavalca, 28 mai 2010 à 16:49
  • Aucune idée...Je ne sais pas si la silice passe ou pas en infusion/décoction...J'avoue que je sais pas comment sont faits les extraits du commerce... si c'est de l'hydroalcoolique ou glycériné, logiquement tu dois en récupérer en infusant.

    Posté par bluetansy, 28 mai 2010 à 16:58
  • Bravo!

    Posté par Ninie, 28 mai 2010 à 18:24
  • Aie... cassé oui bien sur l'huile de tamanu... ^^

    Posté par Mariejoe, 29 mai 2010 à 11:02
  • c'est céline qui rigole hein, pas moi !

    Posté par bluetansy, 29 mai 2010 à 11:19
  • whao...

    le remede peut etre enfin trouve !

    Posté par vergetures, 19 août 2014 à 06:03

Poster un commentaire